« La saison n’a pas commencé et on enterre déjà Petrucci ? Attendez » (Pirro)



Michele Pirro n’est pas d’accord avec ceux qui voient Danilo Petrucci à la porte de l’équipe officielle Ducati en 2021, alors qu’aucun Grand Prix n’a encore été disputé en 2020.

Qui portera les couleurs du Ducati Team en 2021 ? Les patrons de l’équipe ne vont pas se précipiter, mais ont déjà analysé la situation (pilotes qui ont signé ailleurs, ceux qui les intéressent…) et ont fixé des priorités. Cinq hommes se dégagent sur la liste, tous déjà pilotes pour la marque en 2020 : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jack Miller, Francesco Bagnaia et Johann Zarco. Reste à savoir quels seront les deux élus.

Une Desmosedici est déjà réservée à Andrea Dovizioso, triple vice-champion du monde MotoGP sortant, s’il décide de poursuivre sa carrière. En revanche, rien n’est joué pour la deuxième moto. S’il veut conserver sa place, Danilo Petrucci va devoir faire ses preuves après une deuxième moitié de saison 2019 difficile, et un Jack Miller ambitieux qui lorgne sur sa place dans le Ducati Team.

D’aucuns prédisent déjà le départ de Danilo Petrucci en 2021, après deux ans d’aventure dans l’équipe officielle. Mais son compatriote Michele Pirro, pilote d’essai Ducati, ne l’entend pas de cette oreille. Interrogé par Gpone sur la situation il y a quelques temps, il réclame patience et courses avant de pouvoir juger de la situation :

« Il y a une chose que je ne comprends pas : la saison n’a pas encore commencé, et on enterre déjà Petrucci. Attendons et voyons comment il se débrouille, non ? L’an dernier il a été l’un des seuls à battre Marquez. Il a commencé dans la difficulté, mais a ensuite réussi à gagner au Mugello. »

Danilo Petrucci a effectivement remporté un Grand Prix en 2019, année qui peut être divisée en deux séquences pour lui. La première va du Grand Prix du Qatar (l’ouverture) à celui d’Allemagne (le neuvième) : l’Italien a enchaîné les bons résultats, n’est jamais sorti du top-6, s’est retrouvé sur podium en France et en Catalogne, et même sur la plus haute marche en Italie. Ses performances, surprenantes, sont allées jusqu’à menacer Andrea Dovizioso et son rang de chef de file du clan Ducati.

C’est en tout cas ce que l’on pensait au début de l’été. Mais au retour des vacances, Petrux n’a plus été que l’ombre de lui-même (il l’explique ici). Il s’est retrouvé à la lutte pour rentrer dans le top-10, et en est même sorti en Aragon (douzième). Sa régularité lui a permis de se maintenir aux avant-postes du championnat, dont il termine sixième avec 176 points.

Pour 2020, il s’est fixé pour objectif de lutter pour le podium du classement général. Son avenir, Danilo Petrucci le voit chez Ducati. La situation est pour l’instant paralysée par l’épidémie de coronavirus. Question transferts, les Rouges n’excluent aucun scénario à son sujet. Y compris celui de le prolonger en 2021 parce qu’on a trop peu roulé en 2020, ainsi que l’atteste le directeur sportif, Paolo Ciabatti : « Il pourrait arriver que les choses restent inchangées pour 2021, étant donné que le championnat 2020 sera dans un format réduit. »

Miller : « Une équipe d’usine est le seul moyen de gagner le championnat »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de