La suspension de Viñales, l’opportunité de Dixon



Mis à pied par Yamaha depuis le 12 août, Maverick Viñales pourrait ne pas disputer le prochain Grand Prix, en Grande-Bretagne. Cal Crutchlow prendrait sa place dans l’équipe officielle Yamaha, tandis que Jake Dixon se retrouverait sur la M1 du team Petronas.

La relation entre Maverick Viñales et Yamaha a-t-elle atteint un point de non-retour ? Suspendu par son employeur depuis la veille du Grand Prix d’Autriche, après avoir tenté de saboter son moteur lors de la course précédente, le pilote de Roses pourrait ne plus jamais grimper sur la moto japonaise. Yamaha ne l’a pas aligné à Spielberg, le week-end dernier, et son engagement sur l’épreuve de Silverstone, du 27 au 29 août, est compromis.

Un plan B est en train de se mettre en place chez les Bleus. Écarté en Grande-Bretagne, Maverick Viñales céderait sa place au pilote d’essai Cal Crutchlow. Après deux courses disputées dans le Petronas Yamaha Sepang Racing Team, où il remplaçait Franco Morbidelli, le Britannique changerait donc de cuir et de couleurs. Une promotion qui arriverait à point nommé, car il roulera à domicile le week-end prochain. Une première depuis 2019, et peut-être une dernière dans sa carrière MotoGP.

Mais Franco Morbidelli est toujours convalescent, ce qui contraint Yamaha à lui trouver un remplaçant pour Silverstone si Cal Crutchlow est envoyé ailleurs. L’homme en pole position est lui aussi anglais : Jake Dixon, actuel dix-neuvième du championnat du monde Moto2.

À 25 ans, le pilote de Douvres pourrait se voir proposer l’opportunité de sa vie. Déjà membre de l’équipe Petronas en catégorie intermédiaire, il effectuerait ses premiers pas en MotoGP devant son public. Nos confrères de Motorsport donnent même l’affaire pour quasi-conclue. La chance qui lui est donnée a aussi pour but de créer une première prise de contact avec la Yamaha YZR-M1, moto qui pourrait devenir sienne en 2022. Jake Dixon fait partie des candidats à un passage en catégorie reine dans le team malaisien.

Vice-champion de Grande-Bretagne Superbike en 2018, il a rejoint le mondial Moto2 en 2019 avec l’Angel Nieto Team, avant de signer chez Petronas Sprinta Racing en 2020. Ses résultats commençaient à être intéressants – leadership au Mans avant une chute, quatrième puis septième en Aragon –, mais des blessures ont gâché sa fin de saison, puis eu des répercussions sur la suivante. Il vient de terminer onzième des deux courses disputées au Red Bull Ring de Spielberg, ces deux dernières semaines.

Comment Viñales peut finir la saison avec Aprilia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bkc
30 jours il y a

Et pourquoi pas plutôt Xavi Vierge ? Il me parait toujours + solide que Dixon.

celine
30 jours il y a
Reply to  Bkc

Dixon connait bien le circuit et Vierge cela ferait encore un espagnol…..