L’accident de Spielberg, « la plus grande peur » de la carrière de Rins



Alex Rins était derrière Johann Zarco et Franco Morbidelli au moment de leur accrochage, au Grand Prix d’Autriche. Il raconte sa peur au journal espagnol As, tout en répondant aux interrogations sur les dangers du Red Bull Ring : oui, il y en a, mais « tous les circuits ont des points critiques ».

Alex Rins : « J’étais derrière eux et j’ai eu peur. La moto (de Zarco) ne s’est pas arrêtée dans les barrières et est allée directement sur les pilotes Yamaha. Certes, nous sommes pilotes et sommes habitués à ça, et quand nous reprenons la piste nous n’y pensons pas beaucoup. Mais demande à n’importe quel pilote Moto3 ce qu’il pense de ces situations, pour voir. »

« C’est peut-être la fois où j’ai eu le plus peur sur un circuit. Parce que j’ai vraiment vu que la moto allait directement vers eux, et très rapidement. »

« Je ne crois pas que le circuit soit plus dangereux que les autres. Chaque circuit a ses (dangers). Par exemple, nous arrivons de Brno où les échappatoires ne sont pas très grands, et nous y avons demandé de refaire le bitume et augmenter la distance avec les mures. Si tu commences à regarder, tous les circuits ont des endroits critiques. Pour l’Autriche, c’est là. »

Championnat MotoGP après le GP d’Autriche : 1. Quartararo 67 pts, 2. Dovizioso 56 (-11), 3. Viñales 48 (-19), 4. Binder 41 (-26), 5. Rossi 38 (-29)… Classement complet ici

La sécurité du circuit de Spielberg interrogée par les pilotes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de