L’avertissement de Quartararo à Yamaha



Fabio Quartararo attend certaines choses de Yamaha au prochain test de Sepang, en février 2022. De cette échéance pourrait dépendre la prolongation, ou pas, de son contrat en 2023.

Fabio Quartararo termine 2021 en champion du monde MotoGP, et il va pouvoir profiter d’une trêve hivernale bien méritée. Mais la saison 2022 se prépare déjà, et ses adversaires – notamment un certain Francesco Bagnaia – ont montré qu’ils allaient hausser leur niveau. Le Français a été bousculé lors des dernières semaines de la saison, et sera l’homme à battre dans les prochains mois.

Le Niçois compte aussi sur le travail de Yamaha pour la défense de son titre. À l’issue du Grand Prix de Valence, il a estimé avoir atteint « les limites de la moto ». La YZR-M1 souffre de certains problèmes, notamment d’un déficit de puissance qui l’handicape face aux Ducati. Or, il y aura pas moins de huit Desmosedici en piste l’an prochain. Il va donc falloir trouver des km/h pour rivaliser avec.

Fabio Quartararo avait des attentes au test de pré-saison de Jerez, tenu ces 18 et 19 novembre, mais elles n’ont pas été satisfaites. S’il a bénéficié de certains éléments nouveaux, il s’attendait à plus et a décrit sa moto comme similaire à celle utilisée au précédent test de Misano, en septembre. Avant d’inviter Yamaha à apporter plus de nouvelles pièces aux prochains essais hivernaux de Sepang, début février 2022.

Ce test de Sepang pourrait revêtir une importance capitale dans le futur de Fabio Quartararo. À Jerez, il a fait savoir que si Yamaha ne lui apportait pas ce qu’il demandait, il pourrait regarder ailleurs en 2023. Son contrat actuel porte jusqu’à fin 2022.

« Je crois que c’est encore tôt (pour signer). Je ne veux rien signer avant, au moins, le test en Malaisie. Je veux voir l’évolution de notre moto. Je crois que c’est normal. Je ne crois pas qu’il soit normal de signer pour 2023 sans avoir commencé 2022, donc je crois que je sais ce que je veux. J’attendrai un peu pour voir comment va Yamaha, surtout pour voir l’évolution ou pas de la nouvelle moto à Sepang », a-t-il lancé.

« Je demande des choses très importantes. Ensuite, s’ils n’ont pas ce que je veux, au moins qu’ils essaient et qu’il y ait une petite amélioration, c’est bien. Mais si je vois qu’ils vont dans une direction totalement différente, cela pourrait affecter mon futur avec Yamaha. »

Seul Franco Morbidelli a pour l’instant été signé par la firme japonaise pour 2023. Une place est également prise chez Honda (Marc Marquez), une autre chez KTM (Brad Binder).


GP-Inside prépare 2022 ! ✪ Envie de vivre la prochaine saison avec des infos sérieuses, enrichies, passionnées et de qualité ? Donnez-nous les moyens de le faire en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe et aidez votre média moto à pouvoir continuer son travail. Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Knopf
9 jours il y a

C est clair que la yamaha semble un cran en dessous, à part Fabio, les autres pilotes yam étaient très loin! Mais au delà de changer, le futur semble quand même bien bouché. Chez qui pourrait il bien aller? Honda? Marquez y est, suz? Mir est bien en place. Ducat? Pas sûr qu ils soient intéressés avec bagnaia qui semble être arrivé à maturité.

Christophe Neffe
9 jours il y a
Répondre à  Knopf

La Yamaha un cran en dessous… C’est une longue histoire 😒😒

Oliv
9 jours il y a

Quartararo à eu une chance énorme que Bagniaia soit tombé… il n’aurait jamais eu le titre sans cette chute, c’est bien clair au vu de ce qu’il s’est passé les deux derniers Gp…
Bref, un champion français sur le papier mais en réalité Bagnaia est le vrai champion du monde…

Benjamin Chevillon
8 jours il y a
Répondre à  Oliv

Arrête un peut ! Avec des « si » on refait le championnat. C’est français sont jamais content, le vrais champion du monde c’est Quartararo.

Ju
8 jours il y a
Répondre à  Oliv

C’est à de pas avoir vu la saison en entière… Bagnaia jusqu à ARAGON c’est moyen sur tout le championnat, il était inconstant et on ne gagne pas un championnat en été aussi irrégulier Le pilote se réveille en fin de championnat et encore sur la fin il n’y avait plus de pression, si il tombe à la fin a misano ce qu’il craque sous la pression de marquez et du championnat.. Fabio mérite le titre et tout le dit même chez ducati Après Fabio masque les faiblesses de la yamaha si il ne font rien je peux comprendre son… Lire la suite »

Kat
4 heures il y a
Répondre à  Oliv

il est champion avec 26 pts d’avance… donc il aurait été champion même si Bagnaia n’était pas tombé….après si tu rajoute d autres « SI » au bout d un moment tu arrivera au résultat que tu veux….

jyco
8 jours il y a

remplacer pol expargaro la honda commence a mieux fonctionner

Bruno Gastine
8 jours il y a

C’est tout dit YAMAHA DOIT SE BOUGER

[…] L’avertissement de Quartararo à Yamaha […]

Cricri
3 heures il y a

Fabio à largement mérité sont titre de champion du monde , pendant toute la saison Il à assuré , c’est battue pour l’avoir .
C’est un gagnant , c’est normal qu’il mette la pression à Yamaha pour avoir une moto aussi performant que les Ducati. Au moins Fabio sais se qu’il veut
Conservé son titre, pourquoi rentre dans la légende du sport moto GP , comme Agostini , Rossi , Marquez. C’est tout ce qu’on lui souhaite.