LCR veut garder ses pilotes, la décision appartient à Honda



Lucio Cecchinello (LCR Honda) espère disputer la saison 2021 avec Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami. Mais la question sera tranchée par le HRC, à qui appartiennent les contrats.

Après Yamaha, Suzuki et Ducati, au tour de Honda de faire la une des actualités transferts. Alors qu’on s’attendait à peu de mouvements, avec de probables prolongations pour Alex Marquez (Repsol Honda Team), Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) en plus de Marc Marquez (Repsol Honda Team), déjà signé, un nom est venu dynamiter la situation : Pol Espargaro.

L’Espagnol serait en effet sur le point de devenir pilote Honda, enfilant les couleurs Repsol aux côtés de Marc Marquez. Un mouvement qui signifierait le départ d’Alex Marquez, dont le contrat expire fin 2020. Mais le champion du monde Moto2 ne serait pas pour autant lâché par Honda, intégré à l’équipe LCR, sous les ordres de Lucio Cecchinello. Rappelons qu’à ce stade, le conditionnel est plus que de rigueur.

Lucio Cecchinello n’a pour l’instant pas commenté cette possibilité. Aux dernières nouvelles, l’Italien entend poursuivre l’aventure MotoGP avec les deux hommes actuellement dans son box : Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami. C’est en tout cas ce qu’il expliquait sur motogp.com en début de semaine.

Les plans de Cal Crutchlow sont aussi de continuer chez LCR, bien qu’il se demandait, quelques mois plus tôt, si 2020 n’allait pas être sa dernière tournée. Le Britannique voulait passer du temps avec sa famille, avoir une vie plus tranquille et en finir avec les blessures. Un questionnement que Lucio Cecchinello date à partir du Grand Prix d’Australie 2018, lorsque son pilote s’est gravement blessé – au point qu’il a cru ne plus jamais pouvoir rouler.

« Je considère que c’est assez normal qu’après une blessure aussi importante, il ait pu considérer que 2020 soit sa dernière année, comprend l’ancien pilote. Il a alors commencé à penser à la possibilité de se retirer. Mais dans la deuxième partie de la saison 2019, il m’a dit qu’il voulait peut-être faire une saison de plus, en 2021. Et maintenant, je sens qu’il veut absolument rouler en 2021. »

Lucio Cecchinello avait prévenu que le fait d’être confiné, éloigné de la moto, allait faire comprendre aux pilotes à quel point ils aiment leur vie en championnat du monde MotoGP. C’est ce qu’il s’est passé avec Cal Crutchlow. « Cette période de confinement lui a donné la possibilité de voir que ne pas rouler peut être ennuyant. La sensation d’adrénaline, se savoir compétitif… C’est difficile d’arrêter. »

L’Italien espère donc garder son poulain en 2021. Cependant, la décision ne lui appartient pas. Les contrats des pilotes ne sont pas passés avec LCR, mais négociés directement avec le constructeur, Honda. « J’attends avec impatience de parler avec Cal et Honda de la possibilité de renouveler son contrat pour l’année prochaine. Il y a des discussions entre Cal et le HRC, je ne suis pas directement inclus parce que Cal est un pilote HRC. De notre côté nous serions plus qu’heureux de continuer avec lui. »

De l’autre côté du box, Takaaki Nakagami espère aussi conserver sa Honda RC213V en 2021. Après une première saison 2018 difficile (20e du championnat), le Japonais a franchi un cap. Sa campagne 2019 a débuté sous les meilleurs auspices, avec six des sept premiers Grands Prix terminés dans le top-10. Mais une chute à Assen, où il s’est fait accrocher par Valentino Rossi, a ruiné la suite de son championnat.

Blessé à l’épaule, le pilote Honda a essayé de s’accrocher, mais n’a pas su retrouver sa compétitivité. Comprenant qu’une intervention chirurgicale était nécessaire, il a fait l’impasse sur les trois dernières manches de l’année pour se faire opérer et revenir à 100 % en 2020. Les progrès montrés avant son accident incitent Lucio Cecchinello à penser qu’il aura droit à une nouvelle chance.

« Nakagami a aussi un contrat qui expire en 2020, mais nous croyons que Honda va sérieusement considérer la possibilité de le renouveler, parce qu’il le mérite vraiment. Il a fait beaucoup de progrès sur son style de pilotage, sa compétitivité. Je crois que tant qu’il y aura de la marge de progression pour Nakagami, Honda continuera à lui donner une opportunité. Mais bien sûr, cela dépendra aussi des résultats des premières courses de 2020. »

LCR veut le top-5 pour Crutchlow, top-10 pour Nakagami

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store