Le cas Rossi-Marquez, « publiquement terminé mais pas réellement fini »



Le froid entre Valentino Rossi et Marc Marquez, depuis l’épisode de Sepang 2015, est « publiquement terminé mais pas réellement fini », opine le PDG de la Dorna, Carmelo Ezpeleta.

Les années passent, les deux hommes ont enterré la hache de guerre… mais l’épisode du Grand Prix de Malaisie 2015, qui s’était terminé par un clash en piste entre Valentino Rossi et Marc Marquez – l’Italien accusait l’Espagnol de conduite antisportive pour lui faire perdre le championnat face à Jorge Lorenzo –, est toujours dans leurs esprits.

C’est en tout cas l’opinion de Carmelo Ezpeleta, dans l’entretien que le boss de la Dorna a accordé à Gpone. Le conflit est-il résolu ? « Non, répond-il. C’est publiquement terminé mais pas réellement fini. Je ne suis pas dans leur tête, mais je peux voir comment les choses se passent réellement pendant les réunions des Grands Prix, et ils ne l’ont pas résolu. »

Sera-ce un jour le cas ? Il faudra peut-être attendre que l’un des deux se retire, comme cela s’est produit dans la relation Jorge Lorenzo-Valentino Rossi. Le Majorquin et l’Italien s’entendent désormais beaucoup mieux. Parce qu’il n’y a plus de compétition entre eux, et « peut-être parce que notre intérêt commun est de voir Yamaha gagner », croit Jorge Lorenzo.

À 41 ans, fêtés dimanche 16 février, Valentino Rossi aborde la 25e saison de sa carrière. Ce pourrait être la dernière, s’il décide de ne pas poursuivre en 2021. Et ensuite ?

Une piste régulièrement évoquée est la prise en main de sa propre équipe. Carmelo Ezpeleta ne l’imagine pas ainsi. « Il en a parlé une fois et j’ai eu l’impression qu’il ne voulait pas son propre team MotoGP, du moins pour le moment. Je ne veux pas prendre position sur ce que je pense qu’il fera après, mais peu importe ce qu’il me demandera, j’essaierai évidemment de faire ce que je peux, d’un point de vue personnel comme en tant que directeur du championnat. »

Le patron de la Dorna ne discute pas de retraite Valentino Rossi, car il estime que c’est « un manque de respect que de lui poser la question. Je ne pense pas que ce soit un problème d’âge. Si vous regardez Valentino, il est mieux préparé physiquement maintenant qu’il y a dix ans. Parce que maintenant il s’entraîne, alors qu’avant non ! Après autant d’années il est peut-être fatigué de rouler, mais c’est plus dans sa tête que dans son corps. S’il me disait qu’il voulait continuer, il aurait toujours mon soutien ».

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur FacebookTwitter, Instagram.

Rossi-2021 : « J’ai besoin de réponses que seule la piste peut me donner »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store