Le conseil de Pedrosa qui a aidé Oliveira en Catalogne



Rares sont les pilotes à avoir choisi des pneus durs à l’avant et à l’arrière pour le Grand Prix de Catalogne. C’est le cas du vainqueur, Miguel Oliveira, comme le lui avait suggéré Dani Pedrosa.

Les pneumatiques jouent un rôle clé en MotoGP, et Dani Pedrosa joue un rôle clé dans l’aventure KTM en MotoGP. Alors forcément, quand les deux se mêlent, c’est à dire quand Dani Pedrosa donne des conseils pneumatiques aux pilotes KTM en MotoGP, ça a des chances de fonctionner. C’est ce qui est arrivé au Grand Prix de Catalogne.

Une semaine après sa deuxième place au Mugello, Miguel Oliveira a offert à KTM son premier succès de l’année à Montmelo. Un triomphe auquel a assisté le pilote d’essai Dani Pedrosa, natif de la région et présent avec le clan KTM le week-end.

Une fois la victoire décrochée, le patron de KTM Motorsports, Pit Beirer, n’a pas manqué de le prendre dans ses bras, lui indiquant que cette réussite était aussi la sienne. « Non, c’est lui, pas moi ! », lui a répondu l’ancien pilote catalan. Une scène dont nous avons pu avoir connaissance grâce au « Unseen » (un genre de « Pas vu à la télé ») diffusé par MotoGP.com.

De retour du podium, Miguel Oliveira est allé fêter son succès avec les membres du team Red Bull KTM Factory Racing. « Tu as fais le bon choix », lui glisse l’un d’entre eux après les embrassades. « Oui, définitivement », répond le pilote portugais. Et ce choix dont il parle, c’est celui des pneumatiques.

« Dani m’a dit de prendre le pneu dur, donc j’ai dit ‘Ok, alors je vais faire ça’ », précise Miguel Oliveira. Sourire gêné de Dani Pedrosa, qui répond : « C’est facile pour moi, je ne l’ai pas essayé. » « Oui, c’est vrai qu’il a aussi dit ça », plaisante le vainqueur du Grand Prix.

Seuls trois pilotes ont roulé avec un pneu dur à l’avant et à l’arrière en Catalogne. Tous sont de chez KTM : Miguel Oliveira, Brad Binder et Danilo Petrucci. La majorité de la grille a opté pour d’autres combinaisons. Outre ces trois hommes, ont roulé avec un pneu avant dur Takaaki Nakagami, Marc Marquez et Pol Espargaro, ce qui fait 6 pilotes sur 21. Un pneu arrière dur a été choisi par 10 concurrents : Johann Zarco, Jack Miller, Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Lorenzo Savadori, Valentino Rossi et Iker Lecuona, en plus des trois cités plus haut.

Les pneumatiques durs de Miguel Oliveira ont en tout cas fonctionné à merveille, car le rythme du Portugais s’est révélé impeccable de régularité : 19 tours sur 23 (on ne compte pas le premier) effectués en 1’40, et les quatre autres en petit 1’41.

Post-Catalogne : Les stats de la saison

GP-Inside vous sert dans votre amour pour la moto ? Aidez-nous à survivre et continuer en devenant Premium. Soutenez le travail d’un média sérieux et passionné, lisez nos articles, gagnez nos concours et profitez d’un site 100 % sans pub. ✪ Pour fêter le 1-2 de Quartararo- Zarco, l’offre à 19,99€/an (seulement 1,6€/mois) est prolongée jusqu’en juin !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

gay dating zoosk or match

Le conseil de Pedrosa qui a aidé Oliveira en Catalogne – GP Inside

1 mois il y a

speed keto diet https://ketorecipesnew.com/

gay girls dating sites https://freegaychatnew.com/

1 mois il y a

gay anime boy dating simulator https://gaychatgay.com/

8 jours il y a

viktor228, gay ukraine dating https://gay-singles-dating.com/

our time gay dating https://gaydatinglosangeles.com/