Le départ de Dovi marque la fin d’une ère



Le départ à la retraite d’Andrea Dovizioso signifie qu’à partir du Grand Prix d’Aragon 2022, aucun des participants au championnat du monde MotoGP partagé le paddock en même temps que la catégorie 500cc. Une première dans l’histoire.

Andrea Dovizioso ne sera plus en MotoGP après le Grand Prix de Saint-Marin 2022. L’Italien a décidé de raccrocher en raison de son manque de compétitivité, lui qui n’a marqué que 22 points en 16 courses disputées depuis son retour chez Yamaha, en septembre 2021. Un an après avoir repris la compétition à Misano, il fera ses adieux au rôle de pilote MotoGP sur la même piste.

Si, fin 2020, son retrait des Grands Prix était décrit comme une pause, celui prévu au soir du 4 septembre 2022 semble cette fois définitif. Ce faisant, le paddock va perdre une figure importante de ses allées, et d’abord en raison du palmarès du garçon.

Champion du monde 125cc en 2004, Andrea Dovizioso n’a pas décroché le titre dans les catégories supérieures, mais il a durant de nombreuses années été l’un des cadors du peloton. Il a terminé trois fois sur le podium du mondial 250cc, de 2005 à 2007, avant de le faire quatre fois en MotoGP. Il a notamment été triple vice-champion du monde derrière Marc Marquez en 2017, 2018 et 2019.

L’actuel pilote Yamaha s’est imposé 24 fois en carrière, dont 15 fois en MotoGP, ce qui en fait le deuxième plus grand vainqueur de la grille actuelle après Marc Marquez (59 victoires en MotoGP). Ses 14 succès avec Ducati en font le deuxième pilote le plus primé du constructeur italien après Casey Stoner, vainqueur de 23 Grands Prix avec les Rouges.

Mais son départ marque aussi la fin d’une ère, après les retraits de Dani Pedrosa (2018), Jorge Lorenzo (2019) et Valentino Rossi (2021). À 36 ans, il était le vétéran du peloton, costume que portera en 2023 Aleix Espargaro à « seulement » 33 ans – il fêtera ses 34 ans le 30 juillet prochain. Cela signifie aussi qu’aucun pensionnaire du championnat du monde MotoGP 2011 ne sera en piste en 2023. Même s’il conviendrait mieux de se référer à 2008, car Aleix Espargaro a roulé en catégorie reine en 2009 et 2010.

Cette longévité se reflète également dans les statistiques d’Andrea Dovizioso. Avec 343 départs, et probablement 346 au moment de sa retraite, il est le deuxième pilote le plus expérimenté de l’histoire des Grands Prix, derrière son compatriote Valentino Rossi (432) et devant un autre italien, Loris Capirossi (328).

De fait, la première participation d’Andrea Dovizioso à une course de championnat du monde a eu lieu au Mugello, pour le Grand Prix d’Italie, le 3 juin 2001. Il faisait alors ses débuts en 125cc, et était en 2022 le dernier pilote de la grille à avoir roulé en mondial en même temps que la catégorie 500cc.

La première saison sans Rossi de l’histoire du MotoGP

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Le départ de Dovi marque la fin d’une ère […]

[…] Le départ de Dovi marque la fin d’une ère […]