« Le développement de la Honda est basé sur Marquez » (Bradl)



Honda essaie de « limiter les dégâts pour le reste de la saison », mais l’essentiel du travail est dirigé vers 2022, explique Stefan Bradl. Qui admet que le développement de la moto tourne autour du pilote le plus rapide, à savoir Marc Marquez.

La victoire de Marc Marquez au Grand Prix d’Allemagne, en juin, a mis fin à des séries records de contre-performances du HRC. L’épisode germanique a donné une bouffée d’oxygène à Honda, mais ne l’a pas pour autant fait sortir de la crise, dans laquelle il est plongé depuis le début de la saison 2020.

À l’issue des neuf premiers Grands Prix de la campagne 2021, Honda a ses quatre pilotes classés 10e, 11e, 12e et 15e du championnat. Si l’on retire l’exploit de Marc Marquez au Sachsenring, le constructeur japonais ne compte aucune victoire, aucun podium, aucune pole ni première ligne. Les équipes Repsol et LCR sont 6e et 7e (sur 11) au classement des teams, tandis que Honda occupe la 5e et avant-dernière place des constructeurs.

Le HRC cherche des solutions et a notamment apporté un nouveau châssis à Marc Marquez au Grand Prix des Pays-Bas. Cependant, le pilote d’essai Stefan Bradl explique à Speedweek que les pièces fournies en cours de saison ont surtout pour but de « limiter les dégâts » ; le travail mené concerne la suite, à savoir la saison 2022.

« Il y aura un test officiel de deux jours pour les pilotes réguliers, les mardi et mercredi d’après le GP de Saint-Marin. Le matériel de 2022 est en cours d’expérimentation. Il y a des composants que, en tant que pilote d’essai, je suis déjà en train de trier. Honda vient d’apporter un nouveau châssis. Cependant, l’accent est déjà mis sur l’année prochaine. »

« Bien sûr, nous essayons de tirer le maximum du matériel existant. Et il est en partie combiné à des éléments des dernières années. (…) Pour le dire de manière exagérée : Honda s’efforce de sauver ce qui peut l’être. L’électronique est aussi bricolée afin d’affiner un peu les détails. Cela devrait aider à limiter les dégâts pour le reste de la saison. Mais l’objectif principal est de développer la nouvelle moto de 2022. L’accent est mis sur 2022. »

À l’heure de justifier ces difficultés, Stefan Bradl ne cache pas que la Honda RC213V est une moto difficile à emmener. Il estime également que la réduction du temps de travail (tests annulés, pas de wild-card en 2020…), causé par la crise sanitaire, n’a pas aidé. Et que ce que le HRC traverse a déjà été vécu par d’autres constructeurs.

« Chaque marque a eu une crise comme celle-ci. Yamaha l’a eue, tout comme Suzuki en 2017. Ducati se bat depuis longtemps. À quand remonte la dernière fois qu’ils ont été champions du monde ? 2007 ? », glisse-t-il en référence à Ducati. « Beaucoup de choses sont essayées. Mais nous ne sommes pas encore là où nous aurions trouvé quelque chose de mieux. »

Le titre 2021 ne reviendra pas à Honda, mais l’objectif est désormais la reconquête en 2022. La moto est en cours de développement, avec une référence claire écoutée : Marc Marquez. Ainsi en décident les résultats.

« Le championnat MotoGP s’est tellement resserré, le niveau est devenu si élevé, et la Honda n’est pas encore la moto la plus facile à piloter. Marquez a toujours compensé ça avec ses compétences de pilotage. Mais Pol Espargaro n’obtient pas non plus les résultats escomptés. C’est pourquoi le développement est désormais basé sur le pilote actuellement le plus rapide, et c’est toujours Marc. Donc, les autres pilotes Honda doivent soit s’adapter, soit faire leurs propres trucs. »

En dépit de ses deux forfaits au Qatar, et de ses trois chutes en course au Mans, au Mugello et en Catalogne, Marc Marquez est le premier des quatre pilotes Honda au classement, avec 50 points marqués. Takaaki Nakagami et Pol Espargaro en ont 41, contre 27 pour Alex Marquez.

Le problème sur la moto de Marquez aurait été résolu au test de Misano

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments