Le divorce Viñales-Yamaha rebat les cartes du mercato



La séparation de Maverick Viñales et Yamaha fin 2021 libère une moto supplémentaire sur la grille de départ MotoGP 2022. Franco Morbidelli est en pole pour redevenir le coéquipier de Fabio Quartararo.

C’est un classique : la venue du MotoGP à Assen est généralement un rendez-vous de négociations et de signatures de contrats. L’édition 2021 du Grand Prix des Pays-Bas n’a pas échappé à la règle : la structure VR46 a annoncé son partenariat avec Ducati, tandis que l’arrivée en MotoGP de Raul Fernandez chez Tech3 KTM Factory Racing s’y est fait plus précise, bien que pas confirmée. Mais le mouvement qui a véritablement marqué le week-end a été acté au lendemain de la course, ce lundi : la rupture entre Maverick Viñales et Yamaha à l’issue de la saison.

La relation entre le pilote et son employeur était tendue, et la situation a explosé au TT Circuit Assen, en dépit des bons résultats obtenus là-bas (pole position en qualification, deuxième place en course). Le contrat de Maverick Viñales portait jusqu’à fin 2022, mais n’ira pas plus loin que 2021. La suite de son parcours en MotoGP devrait s’écrire chez Aprilia.

Ce divorce ouvre de nouvelles possibilités sur la grille de départ du prochain championnat du monde MotoGP. Une nouvelle place est à prendre, et pas n’importe laquelle : celle de pilote officiel Yamaha dans l’équipe Monster Energy, sur la moto qui mène actuellement le classement des pilotes avec Fabio Quartararo, ainsi que des teams et des constructeurs.

Les probabilités sont aujourd’hui grandes pour que ce mouvement conduise à la reformation du duo Fabio Quartararo-Franco Morbidelli. Les deux hommes ont fait équipe au Petronas Yamaha Sepang Racing Team (PYSRT) de 2019 à 2020, avant que le Français ne soit promu dans le team officiel.

Resté au PYSRT, Franco Morbidelli y dispose aujourd’hui de la moto la plus vieille du plateau, une Yamaha YZR-M1 dont la base date de 2019, et ce malgré sa place de vice-champion du monde en 2020. La situation aurait dû être réglée l’an prochain : toujours dans l’équipe malaisienne, il devait y bénéficier de la version 2022 de la Yamaha. Mais celle dont il disposera finalement ne sera peut-être pas frappée des logos Petronas, sinon de ceux de Monster Energy. Une juste récompense après l’excellent travail réalisé l’an dernier.

Un tel transfert libérerait à son tour une place ailleurs, au Petronas Yamaha Sepang Racing Team, où le départ de Valentino Rossi fin 2021 était déjà attendu. Le box de Razlan Razali pourrait donc accueillir non pas un, mais deux nouveaux hommes à compter de 2022.

À Assen, les regards se sont tournés vers la grille du championnat du monde Superbike. Pilote officiel Yamaha et deuxième du classement, Toprak Razgatlioglu pourrait faire le grand saut en MotoGP. Le Turc, qui fêtera ses 25 ans en octobre prochain, suivrait ainsi les pas de Cal Crutchlow, passé d’une Yamaha  YZF-R1 en Superbike à une Yamaha YZR-M1 en MotoGP entre 2010 et 2011.

La liste de l’équipe malaisienne ne s’arrête pas là. On y trouve les noms de Xavi Vierge et Jake Dixon, pilotes Petronas Sprinta Racing en Moto2. L’Espagnol occupe la neuvième place du championnat, tandis que son coéquipier est vingt-et-unième mais présente l’avantage d’avoir un passeport britannique. Or, la présence d’un pilote britannique manque à la Dorna sur la grille MotoGP, alors que BT Sport diffuse les courses et qu’un Grand Prix de Grande-Bretagne est organisé chaque année. Circule aussi le nom de Garrett Gerloff, pilote américain en Superbike qui a roulé à Assen en remplacement de Franco Morbidelli, forfait.

Le Petronas Yamaha Sepang Racing Team était intéressé par Raul Fernandez, mais le jeune espoir du clam KTM est annoncé par certains de nos confrères espagnols du côté de l’équipe Tech3 KTM Factory Racing. Des précisions sont attendues au Grand Prix de Styrie, début août, dans un peu plus de cinq semaines. Question mercato, l’été s’annonce chaud.

Bagnaia, honorable après Assen : « Ce n’est pas que la Yamaha est la meilleure moto, c’est que Fabio est le meilleur pilote »

✪ Derniers jours pour profiter de l’offre de lancement Premium ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Le divorce Viñales-Yamaha rebat les cartes du mercato […]

[…] Le divorce Viñales-Yamaha rebat les cartes du mercato […]

[…] Le divorce Viñales-Yamaha rebat les cartes du mercato […]

Fan2bm
3 mois il y a

@Quadman Manifestement je ne suis pas le seul à penser que le championnat du monde est plié. Un certain Joan Mir, pilote dans la catégorie le pense aussi……

2 mois il y a

is dating site hinge gay

Le divorce Viñales-Yamaha rebat les cartes du mercato – GP Inside

keto salmon recipe https://ketodietplanus.com/

gay furry dating sim game https://gaychatus.com/

2 mois il y a

gay dating news scam https://freegaychatnew.com/

1 mois il y a

gay dating service nyc https://gaychatgay.com/

gay dating sites review https://gaydatingcanada.com/

1 mois il y a

gay dating canada https://gayonlinedating.net/

1 mois il y a

gay dating talk on the phone https://gaydatinglosangeles.com/

1 mois il y a

argument essay writing https://essaywritercentral.com/

write my essay 4 me https://essayghostwriter.com/

16 jours il y a

cheapest essay writing service https://essaysnet.com/

16 jours il y a

essay writing company https://essaypoints.com/

13 jours il y a

writing college essay https://onlinecasinos4me.com/

9 jours il y a

online mobile casino https://online2casino.com/

best online casino to win money https://casinoonlinek.com/

16 heures il y a

real casino games online https://casinosonlinex.com/