Le divorce Yamaha-Viñales a chamboulé le championnat par équipes



Partie pour remporter le championnat des teams, l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP a perdu pied depuis le départ de Maverick Viñales. Fabio Quartararo a beau engranger de gros points, ce n’est pas suffisant pour contrer le Ducati Lenovo Team.

Le divorce entre Maverick Viñales et Yamaha a peut-être libéré le pilote d’une situation qu’il ne supportait plus, mais il n’a pas fait les affaires sportives de son employeur. Depuis le départ de l’Espagnol, les pilotes qui ont pris à sa place – Cal Crutchlow à Silverstone et en Aragon, puis Franco Morbidelli depuis Misano – n’ont marqué aucun point. Et cet élément est en train de ruiner le championnat par équipes du team Monster Energy Yamaha MotoGP.

Au sortir du Grand Prix de Styrie, dernière course où Fabio Quartararo et Maverick Viñales ont partagé le box, le duo comptait 53 points d’avance sur celui du Ducati Lenovo Team (Francesco Bagnaia/Jack Miller). Le même Ducati Lenovo Team qui a pris la tête du classement après le Grand Prix des Amériques, 2 longueurs devant Monster Energy Yamaha MotoGP. Un revirement de situation dû au fait que les Rouges ont pris 137 points sur les cinq dernières courses, contre 82 pour les Bleus. Ou plutôt pour Fabio Quartararo à lui tout seul.

L’équipe officielle Ducati a fait le plein ces dernières semaines, avec Francesco Bagnaia sur une série de trois podiums, et Jack Miller dans le top-5 de trois de ses quatre dernières courses. Fabio Quartararo a beau empiler les trophées, l’addition des résultats de ses adversaires est supérieure à son seul total.

Toujours pas à 100 % physiquement, et pas encore dans son assiette en termes de pilotage, Franco Morbidelli n’a rien marqué à Misano (18e) et Austin (19e). La pause de deux semaines et demie entre les Grands Prix des Amériques et d’Émilie-Romagne va lui faire du bien. Mais de là à le voir retrouver les places du top-5, il y a un pas qui sera difficile à franchir. Or, c’est de ce pas dont l’équipe officielle Yamaha aurait besoin pour contrer celle de Ducati.

MotoGP – Championnat Teams après le GP des Amériques (15/18) :
1. Ducati Lenovo Team – 351 pts
2. Monster Energy Yamaha MotoGP – 349 (-2)
3. Team SUZUKI ECSTAR – 257 (-94)
4. Pramac Racing – 227 (-124)
5. Red Bull KTM Factory Racing – 223 (-128)
6. Repsol Honda Team – 194 (-157)
7. LCR Honda – 124 (-227)
8. Aprilia Racing Team Gresini – 111 (-240)
9. Esponsorama Racing – 101 (-250)
10. Tech3 KTM Factory Racing – 75 (-276)
11. Petronas Yamaha SRT – 72 (-279)

Fabio Quartararo, le seul à avoir pris des points à chaque course, toutes catégories confondues

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Le divorce Yamaha-Viñales a chamboulé le championnat par équipes […]