Le GP des Amériques décalé à novembre



Le Grand Prix moto des Amériques, prévu le week-end du 5 avril, ne sera disputé que le 15 novembre, à cause de l’épidémie de maladie à coronavirus. Un report qui entraîne, pour la troisième fois, celui du début de la saison 2020 de MotoGP.

Après l’annulation du programme MotoGP au Qatar (8 mars), puis le report de l’intégralité du Grand Prix de Thaïlande (22 mars), le coronavirus bouleverse à nouveau le calendrier du championnat du monde de vitesse moto. Le Grand Prix des Amériques, qui devait se dérouler à Austin du 3 au 5 avril, n’aura pas lieu. En tout cas pas à la date prévue.

Les pilotes des catégories MotoGP, Moto2 et Moto3 iront bien rouler à Austin, mais du 13 au 15 novembre. À cette même date devait se tenir le Grand Prix de Valence ; celui-ci est donc repoussé d’une semaine, du 20 au 22 novembre.

L’information, attendue depuis que le président de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), Jorge Viegas, avait reconnu que les chances de disputer le Grand Prix des Amériques le 5 avril étaient « très faibles », a été rendue officielle ce mardi par la FIM, l’IRTA et Dorna Sports, « en raison de l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde ».

Pour l’heure, le communiqué ne précise pas la raison exacte – l’impossibilité des pilotes d’Italie d’entrer aux États-Unis, ou une décision globale des autorités locales à Austin. Des restrictions étaient à prévoir concernant les voyageurs venus d’Italie (9 172 cas confirmés, 463 morts et pays en quarantaine), mais même sans cela, la situation de l’autre côté de l’océan préoccupait. Le bilan du coronavirus aux États-Unis s’est alourdi (605 cas détectés et 22 morts), plusieurs États sont passés en état d’urgence et annulent des événements. C’est notamment le cas à Austin, ville qui devait accueillir l’épreuve dans un peu moins de quatre semaines.

Le coup d’envoi du championnat du monde MotoGP 2020 devra donc attendre le week-end du 19 avril, date à laquelle est prévu le Grand Prix d’Argentine. Début mars, les organisateurs ont assuré que l’épreuve était maintenue à la date annoncée. Mais encore une fois, tout reste conditionné par l’évolution de l’épidémie de coronavirus, et les politiques mises en place par les autorités des pays pour la combattre.

Stay tuned ! Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Coronavirus : Bagnaia lance une collecte de fonds

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Grand Prix des Amériques a été reporté à cause de l’épidémie de coronavirus (lire ici). Initialement prévu le week-end du 5 avril, il se déroulera finalement lors de celui du 15 […]

[…] Le GP des Amériques décalé à novembre […]

[…] au week-end du 22 novembre. Cela signifie que le Grand Prix de la Communauté valencienne, qui venait justement d’être repoussé au 22 novembre pour laisser la place du 15 novembre à celui des Amériques, est reporté d’une semaine de […]

[…] lendemain du report du Grand Prix des Amériques a été annoncé celui d’Argentine, pour la même raison – […]

[…] ont dû annuler le Grand Prix du Qatar puis reporter ceux de Thaïlande (du 22 mars au 4 octobre), des Amériques (du 5 avril au 15 novembre), d’Argentine (du 19 avril au 22 novembre) et d’Espagne […]