Le Lorenzo qui se cache en Quartararo (Zeelenberg)



Fabio Quartararo, un nouveau Jorge Lorenzo ? Wilco Zeelenberg travaille avec le Français, après avoir été aux côtés de l’Espagnol lorsqu’il était chez Yamaha. Il souligne sur MotoGP.com les points communs dans le pilotage des deux hommes, qui se connaissent bien et s’apprécient. Mais aussi les différences dans leur manière d’approcher les Grands Prix.

Lorenzo-Quartararo, points communs : « Le surnom ‘Mantequilla’ de Jorge traduit la beauté et la propreté, on ne se rend pas vraiment compte d’à quel point il est rapide, et c’est la même chose avec Fabio. Fabio ne fait pas non plus d’erreur, et c’était également important pour Jorge. Il pouvait gagner des courses, mais s’il faisait une erreur quelque part, qu’il sortait large ou manquait un virage, il était en colère contre lui-même parce qu’il voulait être très précis, avec un chrono très bas et un rythme élevé. Je pense que c’est aussi ce que Fabio a fait à Jerez. »

Lorenzo-Quartararo, différences : « Je dirais que Jorge était plus introverti, tourné sur lui-même, alors que Fabio est très extraverti. Il peut parler, cela ne lui fait pas perdre sa concentration, personne ne le dérange. Jorge était toujours dans sa bulle ; après la course il était très différent, mais du vendredi au dimanche, il était très concentré sur lui-même. Fabio est différent là-dessus, il veut jouer, rigoler. Sur la grille il préfère rigoler avec du monde plutôt qu’être sérieux et stressé. »

Championnat MotoGP après le GP de Styrie : 1. Quartararo 70 pts, 2. Dovizioso 67 (-3), 3. Miller 56 pts (-14), 4. Binder 49 pts (-21), 5. Viñales 48 (-22), 6. Nakagami 46 (-24), 7. Rossi 45 (-25), 8. Mir 44 (-26), 9. Oliveira 43 (-27), 10. Espargaro 35 (-35)… Classement complet ici

Marquez voit Quartararo sous pression, pas Rossi

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de