Le Mans : Des chutes en pagaille lancent le week-end



La première séance d’essais libres du Grand Prix de France s’est disputée sur le mouillé au Mans. John McPhee s’est adjugé le meilleur temps dans des conditions qu’il apprécie, tandis que la session a été marquée par de nombreuses chutes, dont celle du Français Lorenzo Fellon.

Adrian Fernandez, Andi Farid Izdihar, Andrea Migno (deux fois), Deniz Oncu, Dennis Foggia, Kaito Toba, Lorenzo Fellon, Niccolo Antonelli, Pedro Acosta (deux fois), Romano Fenati, Takuma Matsuyama, Xavier Artigas : une douzaine de pilotes Moto3 sont partis à la faute ce vendredi matin, au cours de la première séance d’essais libres du Grand Prix de France. Trempée par les averses de la veille et de la nuit, la piste mouillée a tendu des pièges dans lesquels de nombreux concurrents sont tombés. La plupart heureusement sans gravité.

Dans ces conditions typiques du Mans, le meilleur temps a été réalisé par un Britannique – forcément, dira-t-on –, à savoir John McPhee. Le vétéran du plateau est descendu en 1’53.294, soit dix secondes plus lent que les chronos signés sur le sec. Il devance le leader du championnat Pedro Acosta, dont la performance est remarquable : aucune connaissance de la piste, deux chutes et déjà la deuxième place. Son compatriote Sergio Garcia complète le top-3.

En lice pour un nouveau top-10 après celui de Jerez, le Suisse Jason Dupasquier débute son week-end au 19e rang. À domicile, Lorenzo Fellon commence avec une place de 25e après être tombé.

Le Mans (GP de France) – FP1 Moto3 :

Les points chauds du GP de France

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments