Le Mans, Dovi : « Me racheter après la déception de Barcelone »



Percuté par Johann Zarco lors du dernier Grand Prix, Andrea Dovizioso est en mission reconquête au Mans, ce week-end. Un bon résultat lui sera nécessaire afin de rester bien placé dans la course au titre de champion du monde. 

Voilà environ deux mois qu’Andrea Dovizioso n’est plus monté sur le podium, depuis la victoire obtenue le 16 août dernier sur la piste de Spielberg. Plus en retrait sur la deuxième course autrichienne (5e), puis à Misano (7e & 8e), l’Italien avait toutefois profité de sa régularité, et de l’irrégularité de ses adversaires, pour prendre les commandes du championnat. Mais elles ont été perdues lors de la dernière épreuve, à Barcelone.

En difficulté au guidon de sa Ducati, qu’il ne parvient pas à piloter comme avant à cause des nouveaux pneus Michelin, Andrea Dovizioso était condamné à l’exploit en Catalogne, où il s’était qualifié 17e. Auteur d’un bon départ, il n’est pas allé plus loin que le deuxième virage, emporté par la chute de Johann Zarco. Son premier résultat blanc de l’année, et le premier depuis août 2019 à Silverstone.

Le vice-champion du monde MotoGP a profité des derniers jours pour recharger ses batteries avant les trois Grands Prix en trois semaines qui l’attend. Première étape : Le Mans, où il a terminé 2e l’an dernier. Il lui faudra assurer un bon résultat pour reprendre des points aux trois hommes qui le précèdent au classement général – 6 points de retard sur Maverick Viñales, 16 sur Joan Mir, 24 sur Fabio Quartararo. Avec 150 points encore à distribuer, rien n’est perdu ; à condition de retrouver les avant-postes.

« C’est bien d’avoir eu une semaine pour récupérer après la course de Barcelone, pas seulement physiquement, mais aussi mentalement, déclare Andrea Dovizioso avant le Grand Prix de France. J’ai hâte d’être en piste au Mans, principalement pour deux raisons : premièrement, j’espère me racheter après la déception de la dernière épreuve. Deuxièmement, nous allons rouler sur un circuit où j’ai de bons souvenirs de l’an dernier. »

« J’essaie de voir chaque Grand Prix comme une nouvelle opportunité, confiant du fait que je peux être à nouveau compétitif », poursuit-il. Et pour être compétitif au circuit Bugatti, il va peut-être falloir être rapide sur le mouillé et/ou le séchant. « Au Mans nous allons devoir faire avec une météo incertaine, un facteur qui va certainement beaucoup affecter le week-end. Dans tous les cas, nous sommes prêts à nous battre jusqu’au bout. »

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Barcelone : Dovi n’en veut pas à Zarco

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de