Le Mans, Espargaro (J2) : « J’ai pris des risques mais je ne pourrai pas faire ça pendant 27 tours »



Chez Aprilia Racing Team Grezini on a le sourire pour Aleix Espargaro qui s’élancera 9e position sur la grille de départ au Mans demain. Andrea Iannone est lui dans les limbes du classement, bon dernier. 

Aleix Espargaro a fait le job en intégrant directement la Q2 après avoir fait de bons temps lors des essais libres. Aujourd’hui, dans des conditions de piste rendues difficiles en raison de la pluie, le choix des pneus a été primordial. Et à ce petit jeu, l’Espagnol a su faire le bon choix en réalisant un bon tour d’entrée, avant le retour de la pluie.

Aleix Espargaro : « Les conditions en piste étaient très difficiles. Lorsqu’il bruine, l’adhérence est moins bonne que lorsque la piste est détrempée. De plus, nous n’avions que 15 degrés sur l’asphalte. La 3e ligne c’est pas mal du tout, cela me facilitera la tache en course.

Avec une piste sèche je suis presque sûr de pouvoir me battre pour le top 10, alors que sur le mouillé je n’ai pas la meilleure des sensations. En Q2 dans le tour rapide j’ai pris quelques risques, mais il est évident que je ne pourrai pas faire ça pendant 27 tours. »

Son coéquipier, Andrea Iannone est toujours aux prises avec une condition physique non optimale, à cause de sa chute en FP4 à Jerez, où il s’est blessé à la cheville. Il s’agissait en outre de la première fois qu’il pilotait la RS-GP sur piste mouillée. Andrea partira dernier sur la grille de départ.

« Faire face pour la première fois à une nouvelle moto dans des conditions telles que celles rencontrées aujourd’hui n’est pas facile. En Q1, beaucoup de pilotes ont commencé avec les slicks, réussissant à faire le bon tour en quelques minutes sur piste sèche. Quand je suis sorti, il a recommencé à pleuvoir » a expliqué Iannone.

« En plus de la douleur à la cheville, j’ai également eu des problèmes d’estomac mais nous ne lâchons rien, nous continuerons à toujours faire de notre mieux », a conclu Joe Le Maniac.

La grille :
1er : Marc Marquez
2e : Danilo Petrucci
3e : Jack Miller
4e : Andrea Dovizioso
5e : Valentino Rossi
6e : Franco Morbidelli
7e : Takaaki Nakagami
8e : Jorge Lorenzo
9e : Aleix Espargaro
10e : Fabio Quartararo
11e : Maverick Viñales
12e : Pol Espargaro
13e : Francesco Bagnaia
14e : Johann Zarco
15e : Cal Crutchlow
16e : Miguel Oliveira
17e : Karel Abraham
18e : Joan Mir
19e : Alex Rins
20e : Tito Rabat

21e : Hafizh Syahrin
22e : Andrea Iannone 

Le Mans, Espargaró : « Le freinage est l’un de nos points forts »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de