Le Mans, Moto3 : Garcia fait gagner Gas Gas



Gas Gas entre dans le cercle des constructeurs vainqueurs de Grands Prix. La marque espagnole, rachetée par KTM, s’est imposée en France ce dimanche grâce à Sergio Garcia. Filip Salac et Riccardo Rossi l’accompagnent sur leur premier podium en carrière. Huitième, Pedro Acosta conforte son avance au championnat.

Les courses du Mans sont généralement des courses où, en plus d’être rapide, il faut savoir « survivre » et rallier l’arrivée. Survivre dans des conditions délicates, comme celles qui attendaient les pilotes Moto3 ce dimanche : un circuit Bugatti trempé par les averses de la matinée, mais avec des trajectoires de plus en plus sèches au fil des tours.

Piégeux, l’asphalte du Mans n’a pas tardé à faire des victimes. Et le premier ne fut autre que le leader Niccolo Antonelli, parti en tête et tombé dans le dernier virage du circuit. D’autres l’ont rapidement rejoint sur la liste, à l’image de Tatsuki Suzuki, Jeremy Alcoba, Gabriel Rodrigo ou encore le wild-card Takuma Katsuyama.

Devant, la lutte pour la victoire s’est rapidement résumée à un duel entre Sergio Garcia et Filip Salac. Un scénario classique de ces courses humides, mais pas habituel en Moto3, où un groupe d’une dizaine d’hommes se bat généralement jusqu’au dernier tour.

Un temps défié par le Tchèque, Sergio Garcia a aisément remporté son combat avant de se mettre à l’abri puis gérer l’écart. En s’imposant pour la deuxième fois de sa carrière, il offre à Gas Gas, marque arrivée en championnat du monde cette année, le premier succès de son histoire. Deux secondes derrière, Filip Salac est un heureux deuxième, lui qui monte sur son premier podium – et le premier de la République-Tchèque depuis Assen 2019 (Jakub Kornfeil).

Solide de bout en bout, Riccardo Rossi, troisième, décroche lui aussi son tout premier trophée, alors que son meilleur résultat était jusqu’à présent une onzième place (Valence 2020). L’Italien a su résister au retour de John McPhee, dans les points pour la première fois de l’année. Ayumu Sasaki complète le top-5 sur la KTM du team français Tech3, tandis qu’Adrian Fernandez finit sixième et meilleur rookie.

Tombé dès le deuxième tour, Pedro Acosta est immédiatement reparti pour lancer une opération remontada qui s’est achevée au huitième rang. Une performance qui lui permet d’augmenter son avance au classement général, même en ayant chuté : il avait 51 points d’avance sur Niccolo Antonelli et en compte désormais 54 par rapport à Sergio Garcia, son nouveau dauphin.

Grand perdant du Grand Prix d’Espagne, où il avait fauté dans le dernier virage, Deniz Öncü retrouve le sourire et le top-10 (neuvième) derrière le leader du championnat. Longtemps dans ce top-10, le Suisse Jason Dupasquier termine finalement treizième mais rentre dans les points pour la cinquième fois consécutive. Ce n’est pas encore le cas du Français Lorenzo Fellon, dix-neuvième à domicile.

Le Mans (GP de France) – Course Moto3 :

Championnat Moto3 après le GP de France : 1. Acosta 103 pts, 2. Garcia 49 (-54), 3. Migno 47 (-56), 4. Fenati 46 (-57), 5. Antonelli 44 (-59), 6. Sasaki 44 (-59), 7. Masia 39 (-64), 8. Binder 36 (-67), 9. Salac 30 (-73), 10. Dupasquier 27 (-76)

Pronostics : Jouez et gagnez le casque de Quartararo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Le Mans, Moto3 : Garcia fait gagner Gas Gas […]