Le Mans, MotoE (1) : Rocambolesque !



Jordi Torres a décroché sa première victoire en MotoE au Mans, lors d’une première manche marquée par les chutes des deux hommes qui menaient le championnat, Matteo Ferrari et Dominique Aegerter. Mike di Meglio (2e) s’offre son premier podium de l’année à domicile.

Le titre de champion du monde MotoE s’est peut-être joué dans la chicane Dunlop du Mans, ce samedi. Le circuit Bugatti accueillerait la catégorie électrique pour la première fois de son histoire, et le scénario de la première des deux manches du week-end n’a pas manqué de rebondissements.

Une première manche divisée en deux d’entrée de jeu, la faute à une chute de Mattia Casadei au départ. L’accident a entraîné la sortie du drapeau rouge, le temps que le prototype Energica puisse être évacué. L’abandon du pilote italien constituait déjà un tournant, puisqu’il était à la lutte pour la couronne mondiale (4e avec 15 points de retard sur le leader). Mais on était pas encore au bout de nos surprises.

Second départ, course raccourcie à 5 tours et… nouvelle catastrophe dans la chicane Dunlop, mais pour le leader du championnat ! Matteo Ferrari tombe en effet tout seul à la sortie de l’enchaînement, alors qu’il avait pris le meilleur départ. Une aubaine pour son dauphin, Dominique Aegerter ? Non, car le Suisse se retrouve également par terre à quelques mètres de là, pris dans un accrochage où se trouvaient aussi Xavier Simeon et Niccolo Canepa. Quatre hommes au tapis d’un coup, d’autres gênés par ces chutes mais pas de drapeau rouge à l’horizon cette fois.

Du tout bon pour Jordi Torres, seul en tête et virtuellement en tête du championnat, lui qui était 3e à 7 points de Matteo Ferrari. L’Espagnol imprime un gros rythme et se met à l’abri de toute attaque de Mike di Meglio, 2e. Le Français ne lâche rien et finit par reprendre du terrain, jusqu’à se retrouver dans la roue du leader. Mais le « sprint » n’est que de 5 tours et il est déjà trop tard : Jordi Torres résiste et gagne pour la première fois de sa carrière en MotoE.

Le pilote Pons Racing s’impose devant deux revenants, Mike di Meglio et Niki Tuuli, qui n’étaient plus montés sur le podium depuis l’an dernier. Les deux hommes ne sont pas les seuls à avoir le sourire ce samedi soir, car plusieurs autres concurrents inscrivent leur meilleur résultat de la saison : Josh Hook 4e, Eric Granado 6e ou encore Maria Herrera 7e.

Reparti, le malchanceux Dominique Aegerter sauve les unités de la 14e place mais ce n’est pas suffisant : Jordi Torres s’empare des commandes du championnat avec 18 points d’avance sur Matteo Ferrari et 20 sur Dominique Aegerter, alors que seuls 25 restent à distribuer. L’Espagnol sera probablement sacré dimanche après-midi, à l’issue de la deuxième manche MotoE du Mans… à moins qu’un nouvel incident ne renverse encore la table ?

Le Mans (GP de France) – Course 1 MotoE :

Championnat MotoE après Misano 2 (2e manche) : 1. Torres 104, 2. Ferrari 86 (-18), 3. Aegerter 84 pts (-20), 4. Casadei 71 (-33), 5. Di Meglio 55 (-49), 6. Granado 53 (-51), 7. Canepa 42 (-62), 8. Simeon 37 (-67), 9. Medina 37 (-67), 10. Tulovic 34 (-70)…

Le calendrier MotoGP 2021 devrait sortir en octobre (Westacott)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] rocambolesque première manche MotoE du Grand Prix de France a littéralement renversé la lutte pour le titre de champion du […]

[…] Le Mans, MotoE (1) : Rocambolesque ! […]