Le Mans, MotoGP (FP1) : Miller et Zarco à leur aise



Ducati débute son Grand Prix de France comme s’est terminé celui d’Espagne : par un doublé, toujours mené par Jack Miller mais avec cette fois Johann Zarco à son train. Les deux hommes ont été les plus rapides dans les conditions météo délicates du Mans. Aucune Yamaha n’est dans le top-10.

On se demandait à quelle sauce météorologique allaient être mangés les pilotes MotoGP au Mans. Les incertitudes du ciel que beaucoup craignaient ont effectivement conditionné la première séance d’essais libres du week-end. Encore mouillée au début de la session, la piste a pu partiellement sécher grâce aux multiples passages des pilotes, et à quelques discrets rayons de soleil qui sont venus réchauffer le circuit, mesuré à 10 degrés. Et qui est le plus fort dans ces conditions ? Jack Miller.

Sorti avec des pneus slicks à une dizaine de minutes de la fin, l’Australien est passé entre les flaques pour signer le meilleur temps en 1’38.007. Loin des chronos réalisés sur le sec, mais assez pour inscrire son nom au sommet du classement, et avec un bel avantage : 1,4 seconde d’avance sur Johann Zarco, deuxième mais meilleur des pilotes en pneus pluie. Ducati commence son week-end du Mans comme s’est terminé celui de Jerez : par un doublé.

Victime d’un problème électronique en cours de séance, Joan Mir ne s’est pas laissé déconcentré et est ensuite allé chercher la troisième place, bien qu’à 2 secondes de Jack Miller. Une performance qui pourrait être déterminante pour la suite : s’il pleut lors des prochains essais libres (vendredi après-midi, samedi matin), les temps de cette FP1 seront ceux qui décideront des qualifications en Q2 et passages au repêchage.

Les Honda RC213V du team Repsol complètent le top-5, avec Pol Espargaro devant son coéquipier Marc Marquez, que les conditions humides aident car elles rendent le pilotage moins exigeant physiquement. Lorenzo Savadori signe la surprise du jour en se classant 6e, et avec Aleix Espargaro 10e, les deux Aprilia RS-GP sont provisoirement en Q2. Le leader du championnat Francesco Bagnaia assure l’essentiel au 7e rang, tandis que Miguel Oliveira fait office de meilleur pilote KTM (8e), et seul dans le top-10. Les trois autres, Iker Lecuona (17e), Brad Binder (18e), Danilo Petrucci (19e), sont loin.

Tombé en fin de séance, Alex Marquez (11e) passe à 229 millièmes des positions qualificatives en Q2. Mais la véritable contre-performance de la matinée vient de Yamaha : aucune des quatre M1 n’est dans le top-10. La première, de Maverick Viñales, qui est tombé, est 12e, juste devant celles de Franco Morbidelli et Valentino Rossi. Le Français Fabio Quartararo n’est que 16e et va croiser les doigts pour du soleil cet après-midi.

Le Mans (GP de France) – FP1 MotoGP :

 Vous aimez notre travail ? Donnez à notre rédaction la chance de continuer et vous faire vivre le MotoGP avec sérieux et passion en vous abonnant. Au programme : accès au contenu Premium, média 100 % sans pub, concours à chaque GP, etc. Merci du soutien !

Le Mans, Zarco : « Le circuit convient bien à la Ducati »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments