Le Mans, MotoGP (FP1) : Zarco 2e derrière la surprise Smith !



Bradley Smith a surpris tout le monde en allant chercher le meilleur temps de la première séance d’essais libres au Mans, sur un bitume trempé où les pilotes Ducati avaient pourtant fait la différence. Premier adversaire du Britannique, Johann Zarco entame son week-end avec le 2e chrono. Fabio Quartararo (18e) a lui plus de mal dans ces conditions.

La pluie était attendue au Mans et n’a pas manqué d’être au rendez-vous. Le Grand Prix de France a débuté sur un circuit Bugatti trempé, offrant aux pilotes MotoGP l’un de leurs premiers roulages sur le mouillé de l’année. Des conditions piégeuses, comme en témoigne la quinzaine de chutes de la FP1 Moto3, quelques minutes plus tôt.

Il a donc fallu quelques tours aux pilotes pour prendre la mesure de la piste avant de commencer à descendre les chronos, alors que les passages répétés durant les 45 minutes de séance permettaient de sécher (en tout cas un peu !) les trajectoires. Les premières boucles sont passées en 1’50, mais on s’est rapidement rapproché des 1’45.

S’est alors mis en place un match entre Ducati et Yamaha aux premières places. Premier homme à frapper fort dans des conditions délicates qu’il adore, Danilo Petrucci a aussi été le premier à passer sous la barre des 1’45, en 1’44.931. Le chrono du pilote officiel Ducati a tenu quelques temps, avant que son compatriote Franco Morbidelli ne lui subtilise les commandes sur sa M1, en 1’48.816.

Six minutes plus tard, et à sept minutes de la fin, Jack Miller reprenait la référence en 1’44.735. Une Desmosedici GP20 battue par une autre, celle de Danilo Petrucci, descendu en 1’44.409 ; un temps battu dans la foulée par l’Australien, de retour en tête en 1’44.346. Une domination Ducatiste interrompue par Maverick Viñales, premier à s’approcher des 1’43 avec un chrono de 1’44.180. Le règne de Yamaha n’allait cependant pas durer, Andrea Dovizioso reprenant la marque sur le fil pour 32 millièmes (1’44.148).

Mais la fin du match entre les Rouges et les Bleus a finalement été sifflée par un invité surprise, excellent dans ces conditions mais que personne n’attendait à un tel niveau : Bradley Smith. Le pilote Aprilia est allé mettre tout le monde d’accord en étant le premier à passer sous les 1’44, avec une référence établie en 1’43.804. Loin des 1’31.986 de la FP1 sur le sec de l’an dernier, mais un bon temps pour débuter le week-end.

Un week-end français également bien entamé par Johann Zarco, allé chercher le deuxième chrono dans les derniers instants, à 154 millièmes du leader. Le tricolore est le premier d’un quatuor Ducati composé de Danilo Petrucci, Jack Miller et Andrea Dovizioso. Les cinq premières places de la séance sont ainsi occupées par cinq machines italiennes.

Derrière elles se trouve la troupe des Yamaha, emmenée par Maverick Viñales (6e) devant Franco Morbidelli (7e) et Valentino Rossi (8e). La seule M1 non-présente aux avant-postes est celle de Fabio Quartararo, qui manque encore de roulage sur le mouillé en MotoGP. Le tricolore a bouclé une vingtaine de tours mais n’en retire que le 17e temps.

Doué quand ça devient trempé, Cal Crutchlow (9e) inscrit la seule Honda dans le top-10, à l’égal de ce que fait Pol Espargaro (10e) pour KTM. Le numéro 2 du championnat, Joan Mir, commence prudemment avec le 13e temps, derrière son coéquipier Alex Rins.

Les rookies, également peu habitués à piloter leurs prototypes dans ces conditions, sont tous en retrait. Alex Marquez est celui qui s’en sort le mieux au 14e rang, deux places devant Brad Binder. Iker Lecuona est lui repoussé au 20e rang.

Le Mans – FP1 MotoGP :

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Les Français qui ont brillé au Mans

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de