Le Mans, MotoGP, Q1 : Rossi et Morbidelli rescapés



Valentino Rossi et Franco Morbidelli ont dominé la Q1 et arraché les 2 derniers billets à prendre pour participer à la Q2.

12 pilotes étaient en lice pour la séance de repêchage (Q1) MotoGP du Grand Prix de France. En jeu : les 2 dernières places qualificatives pour la Q2, ultime séance de qualification à laquelle participent les 10 meilleurs temps des essais libres (FP1-FP2-FP3), plus les 2 meilleurs temps de cette Q1.

À l’issue des 15 minutes de la session, c’est une réussite pour le clan Yamaha : Valentino Rossi et Franco Morbidelli ont réalisé les meilleurs tours. Le Docteur a eu la bonne stratégie en partant en pneus slick alors que les autres étaient en pneus pluie. C’était le bon choix à faire. D’autant plus qu’ensuite les gouttes de pluie sont revenues, au moment où les pilotes changeaient pour mettre les pneus slick !

Johann Zarco partira 14e, la meilleure qualification de sa carrière depuis qu’il est chez KTM. Déception pour Alex Rins qui s’élancera seulement 19e. Voici les places sur la grille des pilotes non-qualifiés pour la Q2 :

13e : Francesco Bagnaia
14e : Johann Zarco
15e : Cal Crutchlow
16e : Miguel Oliveira
17e : Karel Abraham
18e : Joan Mir
19e : Alex Rins
20e : Tito Rabat
21e : Hafizh Syahrin
22e : Andrea Iannone

La Q2 à suivre dans quelques minutes. Programme complet de la journée en cliquant ici.

Le Mans, Rossi (J1) : « Pas du tout satisfaisant »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] du jour car la 5e place est un bon résultat au regard de son week-end (14e aux essais libres, rescapé en Q1). Même chose pour son compatriote Franco Morbidelli, […]

Wouwoute

quand je l’ai vu sortir en slicks, je me suis dit que c’était osé…..il fallait rester sur ses roues et faire trois gros tours pour monter les slicks en température…..bravo. ça a moins bien fonctionné pendant la Q2, 6 min de perdues, les 4 yam se sont fait avoir. Rossi a quand même su améliorer quand plus personne de ne le faisait…..et quel dernier secteur. ai moins il pourra naviguer devant et oublier les dépassements délicats (bien que Miller soit devant).