Le message de Rossi qui a fait plaisir à Rinaldi



Michael Ruben Rinaldi a fait son entrée dans le cercle des vainqueurs en WSBK ce week-end, au Motorland Aragon. Ses compatriotes italiens du sport moto n’ont pas manqué de le féliciter. Parmi eux : Valentino Rossi et Andrea Dovizioso.

Deux ans et demi : il aura fallu attendre deux ans, six mois et huit jours après la victoire de Marco Melandri à Phillip Island, en 2018, pour entendre à nouveau l’hymne italien sur le championnat du monde Superbike. Le Fratelli d’Italia a été joué samedi dernier, au Motorland Aragon, pour célébrer le succès surprise de Michael Ruben Rinaldi.

Pilote de 24 ans transféré en WSBK au cours de la saison 2018, après avoir remporté le championnat d’Europe Superstock 1000, Michael Ruben Rinaldi n’était encore jamais monté sur le podium. Ses résultats sont allés en progressant depuis son arrivée dans la catégorie, jusqu’à ce triomphe lors de la première manche du round d’Aragon 2. Ce fut aussi la première victoire d’un pilote indépendant cette année.

Ému aux larmes sur le podium, le pilote du Team GoEleven a ensuite été félicité de toutes parts. Ses adversaires ont reconnu la valeur de son exploit, mais certains compatriotes du MotoGP ont également pensé à lui. « Après la course j’ai reçu beaucoup de messages, notamment un vocal de Dovizioso, qui est l’un de mes amis, racontait-il à la fin de son week-end. Puis, dimanche matin, j’ai reçu un message d’un numéro que je n’avais pas dans mes contacts, et c’était Valentino Rossi. C’était comme gagner deux fois ! »

Michael Ruben Rinaldi n’est pas passé loin de répéter son exploit lors de la deuxième manche. Troisième après quelques virages, il s’est porté en tête au 6e tour après s’être défait de Scott Redding et Jonathan Rea. Mais ce-dernier n’a rien lâché, s’est calé dans sa roue et l’a observé, attendant son heure. Il est finalement passé au 16e des 18 tours à boucler, obligeant son adversaire italien à se contenter de la deuxième place.

« Il y avait quelques degrés en moins sur la piste et cela a changé la manière dont fonctionnaient les pneus soft. J’étais rapide dans les premiers tours, mais quand j’ai doublé Scott je n’ai pas pu avoir le même rythme que samedi. J’ai poussé, mais je savais que j’avais Rea derrière moi et que tôt ou tard il essaierait. Nous nous sommes battus et quand il m’a passé, il avait plus de grip à l’arrière. J’ai essayé de rester au contact, mais en insistant trop j’aurais risqué de chuter. »

Son excellent week-end aragonais (1er/3e/2e) permet toutefois à Michael Ruben Rinaldi de gagner une place au championnat. Il remonte au sixième rang et s’insère dans la bagarre pour la troisième place, avec 16 points de retard sur Toprak Razgatlioglu.

Championnat Superbike après Aragon 2 (2e manche) : 1. Rea 243 pts, 2. Redding 207 (-36), 3. Razgatlioglu 147 (-96), 4. Davies 141 (-102), , 5. Van der Mark 133 (-110), 6. Rinaldi 131 (-112), 7. Lowes 127 (-116), 8. Bautista 83 (-160), 9. Baz 76 (-167), 10. Haslam 75 (-168)…

Aragon 2, Championnat : Rea prend l’ascendant

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de