Le paddock endeuillé par la mort de Gary McLaren



Une mauvaise nouvelle vient frapper la famille du MotoGP en ce début d’année 2020, avec la mort de l’ancien ingénieur de chez Suzuki, ensuite passé à l’IRTA, Gary McLaren.

Le paddock, ce sont des pilotes, des managers, des mécaniciens renommés (…), mais ce sont aussi des centaines d’autres personnes qui, travaillant plus dans l’ombre, font partie de la grande famille du championnat du monde de vitesse moto. Gary McLaren était l’une de ces personnes.

Ancien ingénieur en données chez Suzuki, marque pour laquelle il a travaillé pendant onze ans, Gary McLaren avait ensuite rejoint l’IRTA (International Road-Racing Teams Association). Âgé de 50 ans, il a trouvé la mort ce mercredi 1er janvier, peu après minuit, à Pattaya, en Thaïlande. Il a été tué par l’explosion d’un feu d’artifice qu’il avait essayé d’allumer.

L’ensemble de l’équipe GP-Inside adresse ses condoléances à la famille et aux proches de Gary McLaren.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] 2020 est décidément une triste année pour le sport moto. Après l’ancien ingénieur Gary McLaren, le pilote de rallye Paulo Gonçalves ou encore la championne dominicaine Indiana Munoz, la […]