Le premier triplé de l’histoire de Ducati



Ducati a signé le premier triplé de son histoire au Grand Prix de Valence, grâce au succès de Francesco Bagnaia devant Jorge Martin et Jack Miller. Un accomplissement qui conclut une saison où il n’aura manque que le titre des pilotes à la firme de Borgo Panigale.

En mai dernier, les dirigeants de Ducati arrivaient au Grand Prix d’Italie avec un rêve dans les valises : celui de signer un premier triplé. Il n’y aura finalement eu aucun pilote sur le podium du Mugello, le premier représentant de la marque (Johann Zarco) ayant terminé quatrième.

Près de six mois plus tard, le rêve des Ducatistes s’est finalement réalisé là où on ne s’y attendait pas forcément : au circuit Ricardo Tormo de Valence. Dominé par les Rouges, le week-end du Grand Prix de Valence s’est achevé par une victoire de Francesco Bagnaia devant Jorge Martin et Jack Miller. Trois Ducati – toutes des Desmosedici GP21 – sur les trois marches du podium, du jamais vu dans l’histoire. Un premier accomplissement vers la route de ce qu’ils espèrent être un deuxième titre de champion du monde MotoGP, après celui obtenu par Casey Stoner en 2007.

Les triplés sont peu communs en catégorie reine. Pour Ducati, il n’y avait jusqu’à présent eu « que » des doublés, au nombre de huit : Valence 2006 (Troy Bayliss et Loris Capirossi), Phillip Island 2007 (Casey Stoner et Loris Capirossi), Spielberg 2016 (Andrea Iannone et Andrea Dovizioso), Sepang 2017 (Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo), Mugello 2018 (Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso), Brno 2018 (Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso), Jerez 2021 (Jack Miller et Francesco Bagnaia), Le Mans 2021 (Jack Miller et Johann Zarco).

Côté victoires aussi, Ducati a fait fort en 2021. Les 7 obtenues sont à la hauteur du total de 2018, quand Andrea Dovizioso faisait équipe avec Jorge Lorenzo. Le record remonte cependant à 2007, avec 11 succès – 10 pour Casey Stoner plus un pour Loris Capirossi. Avec 24 podiums obtenus cette saison, Ducati a établi un nouveau record. Neuf sont revenus à Francesco Bagnaia, qui a ainsi égalé la performance d’Andrea Dovizioso en 2018 et 2019. Seul Casey Stoner a fait mieux avec 14 podiums décrochés en 2007.

La firme de Borgo Panigale boucle enfin cette campagne avec les titres de champion du monde des constructeurs et par équipes. Avec Francesco Bagnaia deuxième, Jack Miller quatrième et Johann Zarco cinquième, ils placent trois pilotes dans le top-5, et même quatre dans le top-10 en comptant Jorge Martin neuvième.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires