Le protocole Covid pour le test de Sepang



Tests, vaccins, hôtels : la Dorna et les autorités malaisiennes mettent en place un protocole sanitaire visant à instaurer une « bulle » sanitaire autour du test MotoGP de Sepang.  

Chaque jour qui passe est un jour de moins avant le retour des pilotes MotoGP en piste. Tous ont rendez-vous au circuit de Sepang, les 5 et 6 février, pour le premier test de l’année 2022. Un ‘shakedown’ se déroulera aussi sur la piste malaisienne quelques jours plus tôt, les 1 et 2, avec possibilité de rouler pour les pilotes d’essais, les rookies et le constructeur Aprilia (Aleix Espargaro, Maverick Viñales, Lorenzo Savadori) en raison de ses concessions.

Ce déplacement sera le premier du paddock MotoGP en Asie depuis l’explosion de l’épidémie de Covid-19. Un protocole sanitaire sera spécialement mis en place pour permettre la bonne tenue de l’événement. Les principales mesures prises doivent éviter au maximum les contacts entre la « bulle » MotoGP et la population locale.

Un test PCR négatif remontant à maximum 48 heures avant le vol est demandé par les autorités malaisiennes. À leur arrivée, tous les participants effectueront un autre test PCR, et s’isoleront dans leur chambre d’hôtel jusqu’à ce que le résultat négatif soit confirmé (entre 12 et 24 heures d’attente).

Deux hôtels ont été désignés pour l’ensemble des membres du paddock : le Sama-Sama Hotel et le Mövenpick Hotel, tous deux situés près de l’aéroport international de Kuala Lumpur.

L’entrée dans le paddock ne sera accordée par la Dorna qu’aux personnes ayant été vaccinées contre le Covid-19 (au moins deux doses). À cela s’ajoutent les informations demandées depuis l’an dernier afin de pouvoir entrer dans le paddock (dates d’arrivée et de départ dans le pays, lieu de résidence). Les déplacements des membres du paddock devront se limiter à ceux allant de l’hôtel au circuit, et du circuit à l’hôtel.

La pré-saison 2022 en sept jours de tests officiels

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires