Le retour en GP de Pedrosa est acté



Dani Pedrosa participera au Grand Prix de Styrie, le 8 août prochain, en tant que wild-card pour KTM. Ce sera sa première course MotoGP depuis son départ de chez Honda, fin 2018.

Le Grand Prix de Valence 2018 ne sera pas le dernier de Dani Pedrosa. Deux ans et demi plus tard, l’homme aux 295 courses – dont 217 en MotoGP – s’apprête à faire sa réapparition sur la grille. Celle-ci aura lieu le week-end du 8 août au Red Bull Ring de Spielberg, théâtre du Grand Prix de Styrie, en Autriche.

Pilote d’essai KTM depuis 2019, l’Espagnol aura entre les mains « une version de développement adaptée de la KTM RC16 », dans le but de recueillir des données pour la préparation du modèle 2022.

Ce retour à la compétition, KTM l’a toujours voulu, mais sans jamais forcer les choses. Dani Pedrosa n’avait plus envie de vivre la pression des courses. Son rôle d’essayeur lui suffisait amplement. Participer à un Grand Prix, disait-il, n’aurait de sens que si cela sert le projet KTM MotoGP. Or, c’est aujourd’hui le cas.

Le prototype 2022 est plus imprégné de l’ADN de Dani Pedrosa que les précédentes versions. Et depuis cette année, KTM ne peut plus tester autant qu’auparavant. Les victoires et podiums de la saison 2020 ont privé la marque autrichienne des avantages « concessions » dont elle disposait. Les possibilités d’aller rouler hors-GP sont plus limitées. Participer à un Grand Prix permettra donc d’accumuler des centaines de kilomètres. Un temps précieux pour développer la moto et la mettre à l’épreuve.

Le timing est aussi plus approprié que par le passé. Dani Pedrosa a rejoint KTM en 2019, mais n’a commencé à travailler sur la moto qu’au printemps – il était blessé avant. Le temps de prendre ses marques et commencer le développement, faire des Grands Prix n’était pas nécessaire cette année-là. Et en 2020 ? Ce n’était pas possible, en raison des restrictions liées au Covid-19 (wild-cards interdits).

« C’est génial d’être présent depuis le début de ce projet avec KTM en MotoGP et de pouvoir partager mon expérience avec eux. On a fait de notre mieux étape par étape et aujourd’hui, on retrouve de l’intérêt à faire la course parce que ça donne une perspective différente par rapport à un test normal », justifie le principal intéressé.

« Ma dernière course remonte à longtemps et, bien entendu, la façon d’aborder un GP est très différente de celle d’un test. Mon objectif pour le GP est de tester ce que nous avons sur la moto en situation de course. J’aimerais comprendre les besoins que peuvent avoir les pilotes pour les différentes séances ainsi que les caractéristiques techniques. De chez moi, je vois les améliorations des motos et de la compétition, mais on va faire cette wild-card pour mieux comprendre le MotoGP d’aujourd’hui, les nouvelles technologies, la façon de concourir et d’utiliser des stratégies contre les autres. C’est compliqué pour moi de parler de mes attentes après autant de temps passé sans compétition. Peut-être que tout va bien se passer, ou peut-être pas, mais on va essayer de profiter du week-end autant que possible. »

Chez KTM, le Directeur de course, Mike Leitner, se réjouit de la nouvelle et poursuit les explications: « Ça va faire bizarre de revoir Dani en MotoGP. Ça fait longtemps qu’il n’a pas pris part à une course mais il sera très utile dans le garage au Red Bull Ring pour analyser les points forts et ceux à améliorer de la KTM RC16 en conditions de GP. Ça lui donnera également une bonne base pour les tests. Dani a un impact considérable sur notre projet MotoGP grâce à toute son expérience. L’entreprise a travaillé dur pour répondre à ses besoins ainsi qu’à ceux de Mika [Kallio]. »

« Dani était une bonne référence car il a pris sa retraite fin 2018 alors qu’il était encore au sommet et on peut voir une partie de son influence dans le succès actuel de la KTM RC16. Il disposera d’un mix de la moto de course actuelle et de quelques petites améliorations. Il fera également des tests au cours du week-end mais on ne veut pas non plus le surcharger. On veut qu’il profite du Grand Prix ! Il y a beaucoup de jeunes pilotes forts en MotoGP en ce moment donc il aura du travail mais c’est un bon moyen pour lui d’en apprendre plus, de se mesurer au niveau actuel de la discipline et ça nous aidera pour les futurs tests. »

Dani Pedrosa pourrait aussi participer au Grand Prix de Saint-Marin, à Misano, du 17 au 19 septembre. Il est en piste là-bas cette semaine pour un test de deux jours.

Pedrosa à Misano pour un test… et préparer le GP ?

Fin de l’offre de lancement Premium le 1er août ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Le retour en GP de Pedrosa est acté […]

[…] retour à la compétition de Dani Pedrosa est l’une des principales actualités de la semaine. Le Catalan participera […]