Le samedi noir de Ducati au Sachsenring



Que de contre-performances pour les pilotes Ducati ce samedi au Sachsenring. Seul Jack Miller, qualifié 5e, a sauvé les meubles.

La piste du Grand Prix d’Allemagne n’est pas idéale pour les Desmosedici, et Andrea Dovizioso l’avait répété vendredi soir, après les essais libres : « On ne peut pas changer l’ADN de la moto. Sur certaines pistes nous souffrons moins grâce au tracé, qui nous permet de tirer parti de la puissance de notre machine. » (lire ici) Cela s’est confirmé samedi. La meilleure Ducati sur la grille sera 5e, et elle vient du team Pramac.

C’est un peu une surprise, car Jack Miller n’avait jamais fait mieux qu’une 7e place ce week-end. Mais l’Australien a su saisir sa chance en Q2, une séance à laquelle il n’avait jamais participé auparavant ici dans sa carriére. Il a aussi profité des mésaventures des autres pilotes Ducati, et elles ont été nombreuses.

Dans l’ordre arrive celle de Danilo Petrucci, 12e sur la grille. L’Italien s’est d’abord fait gêner par Alex Rins dans un tour rapide, et s’est montré très furieux. Quelques minutes plus tard, il a tenté de se refaire… et a perdu l’avant à près de 200 km/h. Une grosse chute qui l’a blessé à la main, même s’il n’a rien de grave. Il s’agit de sa pire qualification de l’année.

Son coéquipier Andrea Dovizioso a fait encore moins bien. Le vice-champion du monde n’a pas passé l’étape de la Q1, battu de 3 millièmes par Takaaki Nakagami. Il ne sera que 13e sur la grille, une mauvaise opération pour son championnat car il est difficile de doubler au Sachsenring. Un bon départ sera primordial.

Le rookie Francesco Bagnaia a lui aussi eu du mal. Obligé de sauter la FP2 à cause d’une chute en FP1 (lire ici), il s’est donné pour rattraper ce retard. Sans succès : 17e, il égale sa pire qualification en MotoGP et devra se battre pour entrer dans les points. Les points, on a du mal à les imaginer pour la paire de l’équipe Reale Avintia Racing : Karel Abraham et Esteve Rabat partiront bons derniers, aux places 21 et 22.

La grille complète en cliquant ici

Crutchlow : Marquez joue la guerre des nerfs avec Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] Le samedi noir de Ducati au Sachsenring […]

Dude

La Ducati est moins bonne cette année. Ça commence à se voir. Lorenzo parti, elle va décliner sans doute encore, et ça prouvera que le 99 est un sacré metteur au point.