Le temps, dernier adversaire de Valentino Rossi



Le poète Pierre de Ronsard l’a magnifiquement, durement et justement écrit : on ne peut arrêter le sablier de l’existence humaine. L’arrêter non, mais le freiner ? Pilote MotoGP à 42 ans, Valentino Rossi est dans l’hiver de sa carrière et sait que « le temps va gagner, c’est malheureusement comme ça pour tout le monde ». Mais il s’est fait une promesse : celle de se battre. Jusqu’au dernier tour. ✪ Contenu Premium. Pas encore abonné ? Soutenez notre travail et profitez des articles, interviews, analyses exclusives, d’un média 100 % sans pub, des concours, et plus encore.

Attention si vous voyez ce message c'est que votre application n'est pas à niveau.
Si vous êtes sur Android, la mise à jour est disponible.
Si vous êtes sur Ios/Iphone, la mise aura lieu ce weekend ou en début de semaine prochaine. Merci de votre compréhension !

Ce contenu est réservé aux membres Premium

Cliquez ici pour découvrir les avantages réservés aux membres Premium

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour le lire.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gil
1 mois il y a

Que ne ferait on pas pour ramasser du fric…et pourquoi pas un abonnement é GP Inside

Laurent Quinet
1 mois il y a

Très bonne analyse : Rossi stagne dans son niveau de performance. Or ne pas progresser, c’est régresser en sport de haut niveau.

Vincent Drouilly
1 mois il y a

Il a pactise avec l’arabie saoudi pour sa fin. Moi qui l admirai… Minable ce type

[…] Le temps, dernier adversaire de Valentino Rossi […]

[…] Le temps, dernier adversaire de Valentino Rossi […]

[…] Le temps, dernier adversaire de Valentino Rossi […]