Les dernières indiscrétions sur le retour de Marquez



Aucune date de retour en piste n’a été fixée pour Marc Marquez, mais il y a peu de chances que cela arrive avant l’une des deux épreuves d’Aragon, d’après ce que nous avons pu savoir pendant le Grand Prix de Catalogne.

De passage dans le paddock du circuit de Barcelone-Catalogne, jeudi dernier, Marc Marquez en a profité pour monter sur sa Honda RC213V. Celle-ci est restée éteinte, au grand dam d’un octuple champion du monde toujours en phase de récupération, près de 2 mois après sa deuxième opération de l’humérus.

Alternant séances de kiné, de course à pied et de cyclisme, Marc Marquez se rapproche chaque jour un peu plus du moment où il pourra rallumer un moteur, au moins à l’entraînement. « Je commence à me sentir prêt », glissait-il peu avant l’épreuve catalane, avant d’ajouter que « c’est là où ça commence à devenir dangereux ». Comprendre entre les lignes : l’envie de faire de la moto le dévore, mais il va s’efforcer de redoubler de prudence.

Quant aux Grands Prix, nos sources chez Honda ont pu nous confirmer que Marc Marquez ne veut pas précipiter son retour, pour trois raisons principales. La première est la prudence, déjà évoquée ci-dessus. L’erreur de reprendre trop tôt, faite au Grand Prix d’Andalousie – roulage six jours après sa fracture, quatre jours après l’opération –, ne sera pas répétée.

La deuxième est qu’il n’a pas de raison « sportive » de se presser : il ne sera pas champion du monde en 2020 et, même si le HRC est à la peine en termes de résultats, la marque japonaise préfère un Marc Marquez à 100 % dans les prochains mois – rappelons qu’il est signé jusqu’à fin 2024 –, plutôt qu’un retour en demi-forme qui pourrait, en cas de nouvelle chute, causer d’autres complications physiques à l’avenir.

La troisième est que Marc Marquez ne compte pas faire de la figuration. « Il ne veut pas revenir pour finir dixième », nous a glissé un employé de chez Honda. Le héros de Cervera veut être suffisamment en forme pour être compétitif en piste.

Aucune date de retour n’a encore été fixée, mais cela ne devrait pas être au Grand Prix de France, nous a-t-on fait savoir. Bien qu’il ne faille jamais dire « jamais » – surtout avec Marc Marquez –, il est peu probable de le voir en piste au Mans, du 9 au 11 octobre.

Chez Honda, on espère l’avoir au Motorland Aragon (première course le 18 octobre, deuxième le 25 octobre), mais on n’écarte pas non plus la possibilité de devoir attendre jusqu’à Valence, au mois de novembre. Des dates qui correspondent à ce qui avait été initialement annoncé par le HRC cet été, à savoir « entre deux et trois mois » de plus à patienter à partir de la mi-août.

Marquez donne des nouvelles : « Je commence à me sentir prêt, mais c’est là où ça devient un peu dangereux »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Les dernières indiscrétions sur le retour de Marquez […]

[…] depuis fin juillet, et vraisemblablement jusqu’à (au moins) la mi-octobre, Marc Marquez ne peut donc pas être aux côtés de son frère pour l’épauler sur les Grands […]