Les dizaines de millions d’euros derrière l’accord VR46-Tanal



Les sponsors saoudiens de l’Aramco Racing Team VR46 donneraient un total de 20 millions d’euros par an à la structure de Valentino Rossi, annonce Il Sole 24 Ore. Le nonuple champion du monde pourrait également vendre la VR46 à hauteur de 150 millions d’euros.

L’Aramco Racing Team VR46 est sur les rails. L’équipe de Valentino Rossi disputera sa première saison de MotoGP en 2022, sous la houlette de la holding saoudienne Tanal Entertainment Sport & Media. Les pilotes, dont l’identité doit être prochainement dévoilée, seront équipés de deux Ducati Desmosedici, vraisemblablement une GP22 et une GP21.

Des précisions sont attendues à Riyad, où une conférence de presse sera prochainement organisée dans le palais du Prince Abdelaziz ben Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, avec le soutien d’institutions locales et de représentants d’entreprises. Mais en attendant ce rendez-vous, le quotidien italien d’information économique et financière Il Sole 24 Ore vient de livrer quelques indiscrétions concernant l’accord VR46-Tanal.

Est ainsi annoncé un financement, par les Saoudiens, des équipes VR46, de 20 millions d’euros par an de 2022 à 2026, soit un total de 100 millions d’euros sur les cinq saisons. Le sponsoring concernerait trois machines en MotoGP et Moto2, ainsi qu’un soutien général aux projets MotoGP, Moto2, Moto3 et sur le championnat d’Italie (CIV).

Mais l’élément le plus marquant sorti par nos confrères italiens concerne un autre dossier : le souhait de Valentino Rossi de céder la VR46 aux Saoudiens, pour une somme donnée à environ 150 millions d’euros. Cela concernerait la VR46 Riders Academy comme la société de merchandising qui s’occupe de la production et commercialisation de t-shirts, casquettes et autres goodies de nombreux pilotes. Valentino Rossi conserverait la gestion de la VR46.

Les passionnés de politique internationale ont sans doute déjà entendu parler de Vision 2030, plan de développement du gouvernement saoudien visant à la diversification économique du pays. L’Arabie Saoudite veut trouver des alternatives à l’économie du pétrole qui fait sa richesse, et investit pour cela dans différents secteurs. De nombreux projets sont en cours de construction. Ainsi s’explique l’intérêt des Saoudiens pour les affaires de Valentino Rossi et du sport moto.

Rossi 2022 : Les « pour » et les « contre »

Vous suivez GP-Inside ? Donnez-nous la chance de survivre ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu et passez en mode 100 % sans pub. Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Francois
1 mois il y a

Le bonjour de m. Marquez😂😂😂