« Les données de Pedrosa m’ont donné une vision complètement nouvelle »



Comme les autres membres du clan KTM, Miguel Oliveira applaudit le travail de développement effectué par Dani Pedrosa.

La reprise approche pour Miguel Oliveira. Blessé à l’épaule, opéré début novembre, le Portugais a manqué les trois derniers Grands Prix disputés en Australie, en Malaisie et à Valence. Depuis, il travaille à sa récupération et reprendra la piste début février à Sepang, pour le premier test MotoGP de l’année.

Des pépins physiques qui ont affecté ses performances au cours des dernières semaines du championnat, estime-t-il. Alors qu’il se rapprochait petit à petit du top-10 (il termine 8e à Spielberg), le pilote KTM a commencé à ressentir les effets de ses lésions. « J’ai chuté plus de fois en deuxième partie de saison qu’en deux ans. Je ne sais pas si ça a été par rapport à l’épaule, se demande-t-il sur Motorsport-Total. C’est sûr que je n’étais pas à 100 % de ma forme, et piloter une moto dans ces conditions, c’est beaucoup plus difficile. »

« En mettant de côté les blessures, j’ai aussi dû manquer deux courses à cause d’une chute, et ça se reflète dans le classement des rookies », indique-t-il. Miguel Oliveira a terminé l’année au 17e rang du championnat avec 33 points, à 21 longueurs de Francesco Bagnaia, avant-dernier rookie du classement.

La saison 2020 sera sa deuxième en MotoGP et sur la KTM RC16. Son team-manager, Hervé Poncharal, espère le voir se hisser en Q2 et finir plusieurs fois dans le top-8. Pour cela, il faudra aussi que KTM lui fournisse une moto compétitive. « Notre moto a besoin d’un peu de tout, dit Miguel Oliveira. Pour éviter les problèmes que nous avons, il nous faut comprendre et nous adapter à chaque domaine : les virages, les freinages, l’accélération, la stabilité. C’est quelque chose qui évolue avec le temps. »

Et à ce sujet, le Portugais valorise le travail effectué par l’ancien-pilote MotoGP Dani Pedrosa : « Je peux dire que pour moi, la plus grande avancée fut quand j’ai vu les données de Dani Pedrosa, ce qui m’a donné une vision complètement nouvelle, car il faisait beaucoup de choses de manière très différentes que le reste des pilotes. Ce n’est pas un pilote particulièrement agressif, il roule avec la tête et ça se voit dans son opinion sur la moto. »

Miguel Oliveira n’est pas le premier à complimenter l’ouvrage de Dani Pedrosa chez KTM. « Dani prend la situation très au sérieux, plus que ce à quoi je m’attendais, a par exemple fait remarquer Pit Beirer. Travailler avec Dani est un grand plaisir. Il pilote notre moto dans la bonne direction. » Une grande confiance lui est accordée, à tel point que le nouveau prototype KTM est « en grande partie dans ses mains ».

La présentation de l’équipe Red Bull KTM Tech3 version 2020 aura lieu le 18 février, en même temps que celle du team officiel. Elle sera entièrement digitale et retransmise en ligne.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Poncharal (Tech3) : Des tops-8 pour Oliveira

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] pilote Red Bull KTM Tech3, Miguel Oliveira, n’a pas non plus manqué de souligner l’apport de l’Espagnol à l’issue de sa première saison en catégorie reine : « Pour moi, la […]