Les (énormes) progrès des pilotes au Qatar



Cinq jours de pré-saison et deux Grands Prix viennent d’être disputés au circuit de Losail. Tout ce temps passé en piste a permis aux pilotes MotoGP de battre les records personnels précédemment établis là-bas. Seul Danilo Petrucci a été moins rapide que ce qu’il avait fait par le passé.

Retrouvez ci-dessous les nouveaux records personnels des pilotes (combiné test + GP du Qatar + GP de Doha). La mention en gras correspond au gain de temps par rapport aux records en vigueur avant la pré-saison 2021. Certains avaient été réalisés lors du test de 2020, d’autres lors du GP de Qatar 2019, etc.

Losail (Qatar) – Records personnels 2021 :
Francesco Bagnaia (Ducati) – 1’52.772 / -1.554
Fabio Quartararo (Yamaha) – 1’53.038 / -0.908
Maverick Viñales (Yamaha) – 1’53.088 / -0.458
Jorge Martin (Ducati) – 1’53.106 (rookie)
Valentino Rossi (Yamaha) – 1’53.114 / -1.162
Jack Miller (Ducati) – 1’53.145 / -0.664
Johann Zarco (Ducati) – 1’53.263 / -0.417
Franco Morbidelli (Yamaha) – 1’53.313 / -0.578
Aleix Espargaro (Aprilia) – 1’53.315 / -1.117
Alex Rins (Suzuki) – 1’53.490 / -0.578
Joan Mir (Suzuki) – 1’53.682 / -0.447
Takaaki Nakagami (Honda) – 1’53.721 / -0.518
Enea Bastianini (Ducati) – 1’53.733 (rookie)
Miguel Oliveira (KTM) – 1’53.915 / -1.093
Pol Espargaro (Honda) – 1’53.930/ -0.693
Alex Marquez (Honda) – 1’53.958 / -1.561
Danilo Petrucci (KTM)* – 1’53.969 / +0.082 (Grand Prix 2018, Q2)
Stefan Bradl (Honda) – 1’53.995 / -0.876
Luca Marini (Ducati) – 1’54.122 (rookie)
Brad Binder (KTM) – 1’54.237 / -0.046
Iker Lecuona (KTM) – 1’54.627 / -0.471
Lorenzo Savadori (Aprilia) – 1’54.971 (rookie)

Les étoiles du GP de Doha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] L’opération remontada dans laquelle il se lance dépendra en premier lieu de la vitesse à laquelle il arrive à retrouver son niveau d’antan, lui qui a été écarté des circuits MotoGP durant près de 9 mois. Mais sa destinée est aussi conditionnée par l’opposition. Car si Marc Marquez dominait outrageusement le sport moto avant de se blesser, ses adversaires ont depuis fait des progrès, et roulent plus vite que jamais. […]