Les motos japonaises manquent leur podium national pour la première fois



Deux Ducati et une KTM sur le podium : pour la première fois de l’histoire, aucune marque nippone n’est montée sur la boîte lors du Grand Prix du Japon.

Le Grand Prix du Japon s’est terminé avec Jack Miller sur la plus haute marche de la boîte, accompagné de Brad Binder et Jorge Martin. Cela fait donc un podium composé de deux machines italiennes, les Ducati Desmosedici GP22, et une autrichienne, la KTM RC16. Au pays de Yamaha, Honda et Suzuki, les marques japonaises ont manqué le coche. Et c’est une première.

Jamais, dans l’histoire du Grand Prix du Japon (et de celui du Pacifique, organisé de 2000 à 2003), les constructeurs japonais n’avaient raté le podium. Le plus « mauvais » résultat des constructeurs du pays du Soleil-Levant était une deuxième place. Là, la meilleure moto japonaise, la Honda RC213V de Marc Marquez, n’est arrivée « que » quatrième.

Ce n’est que la sixième fois en 39 Grands Prix organisés au Japon qu’une moto non-japonaise s’impose en catégorie reine. Il y avait auparavant eu MV Agusta en 1965 avec Mike Hailwood, puis Ducati de 2005 à 2007 avec Loris Capirossi, et en 2017 grâce à Andrea Dovizioso. À cette liste s’ajoute donc le succès de Jack Miller avec la firme de Borgo Panigale en 2022.

Ducati bat son record de podiums en une saison

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Belltessa
3 mois il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://clck.su/H89nE