Les pilotes soutiennent le Blackout Tuesday



Fabio Quartararo, Marc Marquez, Cal Crutchlow et d’autres pilotes MotoGP ont manifesté leur soutien au ‘Blackout Tuesday’, ce mardi 2 juin, après la mort de George Floyd.

Vous avez sans doute vu, tout au long de la journée, des photos entièrement noires défiler sur internet et les réseaux sociaux. Elles ont été publiées en soutien au ‘Blackout Tuesday’, journée initiée par l’industrie musicale américaine, en grève pour protester contre les violences policières envers les Africains-Américains, et plus généralement les personnes noires.

Le 25 mai dernier, George Floyd, afro-américain de 46 ans, est mort au cours de son interpellation par le policier Derek Chauvin, à Minnesota. Père de deux filles, il a été maintenu au sol avec le genou sur le cou par le policier durant une dizaine de minutes. La scène a été filmée par des passants, qui alertaient que George Floyd était en train de mourir. « Je ne peux pas respirer », a répété la victime à plusieurs reprises.

Depuis, de nombreuses marques et personnalités ont affiché leur indignation, condamné le racisme et appelé à la fin des violences policières. Des manifestations ont été organisées aux quatre coins du monde, notamment dans les grandes villes des États-Unis

Ce mardi, plusieurs pilotes ont tenu à manifester leur soutien au ‘Blackout Tuesday’, contre le racisme et les violences policières faites aux personnes noires. Parmi eux, on compte notamment Fabio Quartararo, Cal Crutchlow, Tito Rabat, Aron Canet, Mike di Meglio, Miguel Oliveira, Marc et Alex Marquez, l’équipe Red Bull KTM Tech3 ou encore l’ancien champion Loris Capirossi.

« Plus le temps passe, plus je réalise que les couleurs les religions ou les races n’existent pas. La seule chose qui existe, ce sont les gens qui, chaque jour, se réveillent et décident d’aimer ou de haïr, a écrit Andrea Iannone, également solidaire du mouvement. Essayez d’expliquer à un enfant que quelqu’un est différent pour sa couleur de peau, il ne va pas comprendre, mais vous allez comprendre que le racisme est un produit dérivé de la haine. Comme l’a dit Mandela, on apprend à haïr exactement comme on apprend à aimer, c’est une question de choix. vou apprenez comment hair exactemenet comme vous apprevez comment aimer, c’est une question de choix. Choisissez avec sagesse. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store