Les rookies du Moto2 2021



Un champion du monde Moto3, un champion d’Europe Moto2, un champion des États-Unis de Superbike : plusieurs pilotes déjà dotés d’un beau palmarès intègrent la scène internationale Moto2 en 2021. Courte présentation des huit nouveaux arrivants.

#5 Yari Montella. Bien qu’il soit considéré comme rookie, Yari Montella connaît déjà la catégorie Moto2 puisqu’il vient d’être sacré champion d’Europe (CEV), à l’issue d’une saison maîtrisée : 11 courses, 8 victoires, 10 podiums. L’Italien fera partie de l’équipe Speed Up Racing, avec laquelle il était déjà en 2020.

#6 Cameron Beaubier. Multiple champion des États-Unis de Superbike, Cameron Beaubier est l’invité surprise de la grille. Il rejoint l’équipe Tennor American Racing à la place de son compatriote Joe Roberts, et a déjà un certain nombre de caméras braquées sur lui. La formule MotoAmerica, une nouvelle voie d’accès à la classe Moto2 ? Les performances du Californien seront scrutées avec attention.

#13 Celestino Vietti. Enrôlé par le Sky Racing Team VR46 depuis son adolescence, Celestino Vietti continuera avec l’équipe italienne en 2021, mais en intégrant sa section Moto2. L’Italien a remporté ses deux premiers Grands Prix l’an dernier, poussant Valentino Rossi à considérer qu’il était temps de le changer de catégorie.

#14 Tony Arbolino. Après avoir explosé en 2019, Tony Arbolino a été l’un des animateurs de la saison 2020 de Moto3, luttant pour la couronne mondiale en dépit d’un forfait lié au Covid-19. L’Italien, âgé de 20 ans, arrive en Moto2 en tant que vice-champion du monde Moto3, et remplacera Thomas Lüthi sur la Kalex de l’équipe allemande Liqui Moly Intact GP.

#25 Raul Fernandez. Initialement engagé pour un an de plus en Moto3, Raul Fernandez a finalement bénéficié d’une promotion interne chez Red Bull KTM Ajo, grâce notamment à sa belle fin de saison 2020 – trois poles et quatre podiums (dont deux victoires) lors des cinq derniers Grands Prix. Le champion du monde Moto3 junior 2018, spécialiste de l’exercice de la qualification, est déjà considéré comme un candidat à la montée en MotoGP dans les prochaines années.

#70 Barry Baltus. Pilote le plus jeune de la grille, Barry Baltus n’aura pas tout à fait 17 ans quand il prendra le départ de sa première course Moto2, en mars prochain, sur la NTS du team RW Racing GP. Le Belge, entré en mondial Moto3 en 2020, n’y est resté qu’un an. Cette nouvelle catégorie devrait mieux convenir à son gabarit.

#75 Albert Arenas. Sur un prototype Moto3 depuis ses années CEV, en 2012, Albert Arenas a finalement décroché le titre de champion du monde l’an dernier. La structure Aspar lui a logiquement proposé de l’accompagner en Moto2, où il fera équipe avec son compatriote Aron Canet.

#79 Ai Ogura. Vainqueur de courses en Asia Talent Cup, Red Bull MotoGP Rookies Cup et FIM CEV Moto3, Ai Ogura est arrivé en championnat du monde Moto3 en 2019 grâce au Honda Team Asia. Rapidement compétitif, il s’est retrouvé en lice pour le titre en 2020, finalement perdu pour 4 points face à Albert Arenas. Considéré comme le nouvel espoir de la moto japonaise, il intègre la structure Moto2 du Honda Team Asia.

Les records du Moto2 (pré-2021)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Les rookies du Moto2 2021 […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store