Lorenzo au GP de Catalogne ? « Si je suis compétitif »



Il n’y a pas de fumée sans feu : Jorge Lorenzo n’a pas encore décidé de participer ou pas au Grand Prix de Catalogne, mais la possibilité existe bien.

À peine Jorge Lorenzo avait-il retrouvé le guidon de la Yamaha YZR-M1, mardi 4 février, qu’un bruit de fond circulait déjà entre les camions du paddock : sa participation au Grand Prix moto de Catalogne, le week-end du 7 juin. Certains confrères, comme à La Gazzetta dello Sport, affirmaient même que la demande avait déjà été envoyée par Yamaha.

La marque au diapason n’est pas contre cette idée. « Aucun wild-card n’est prévu pour Jorge Lorenzo en 2020, mais Yamaha est ouvert à cette possibilité, s’il venait à décider de rouler à nouveau »a-t-il été indiqué le constructeur japonais au moment de l’annonce du recrutement de Jorge Lorenzo.

Ce-dernier a clarifié la situation dans un entretien donné à The-Race : s’il est capable d’être rapide, alors pourquoi pas. « Pour le moment rien n’est confirmé, même si des gens ont beaucoup parlé de Montmelo. Je serai là-bas pour voir les vainqueurs de mon concours du casque, mais je ne sais pas si j’y serai en tant que spectateur ou que pilote. Ça dépendra beaucoup de mon feeling avec la moto, parce que si je suis assez compétitif et que j’ai le rythme pour finir une course, alors peut-être. Ce n’est pas la même chose d’être rapide et d’avoir un rythme de course. »

À Sepang, Jorge Lorenzo n’a roulé que deux jours : une première fois au shakedown (46 tours, 2’00.506), une deuxième fois au test MotoGP (45 tours, 1’59.697). Si l’on considère le contexte – deux mois et demi sans moto, trois ans sans Yamaha, les pépins des derniers mois (blessures) à mettre derrière… –, alors oui, ce sont de bons premiers chronos. Le Majorquin estime que s’il avait eu le temps de passer d’autres pneus avant la pluie, il aurait pu passer en 1’58.9/1’59.0.

Les spéculations vont également bon train quant à un retour de Jorge Lorenzo comme pilote titulaire. D’aucuns rêvent déjà de voir renaître le duo qu’il formait avec Valentino Rossi, mais sous les couleurs du Petronas Yamaha Sepang Racing Team. « Ce serait étrange, particulier, fascinant », a commenté leur supérieur chez Yamaha, Lin Jarvis.

Des piges réussies en 2020 pourraient-elles mener Jorge Lorenzo à repenser sa situation, et repartir pour de nouvelles saisons ? Ce n’est pas à son programme mais il ne faut jamais dire jamais, indique-t-il.

« Pour l’instant je suis content du rôle que j’ai, parce que je peux profiter de la vie d’une manière que je n’ai pas pu pendant vingt ans. Il y a beaucoup de choses que je veux faire, d’autres projets et de nouvelles choses. Mais dans la vie on ne sait jamais. Après Valence c’était non à 99 %, et maintenant c’est peut-être 98 %. Si ça a pris 1 % en deux mois, peut-être que ça va continuer dans le futur, mais pour l’instant c’est non. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Puig : « J’étais convaincu que Lorenzo voulait arrêter »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] juin. « Pour le moment rien n’est confirmé, même si des gens ont beaucoup parlé de Montmelo, a-t-il indiqué. Je serai là-bas pour voir les vainqueurs de mon concours du casque, mais je ne sais pas si j’y […]

[…] parce que je peux profiter de la vie d’une manière que je n’ai pas pu pendant vingt ans, disait-il en février. Il y a beaucoup de choses que je veux faire, d’autres projets et de nouvelles […]