Lorenzo et le possible remplacement de Rossi



Jorge Lorenzo a des chances de remplacer Valentino Rossi au Grand Prix de Teruel, du 23 au 25 octobre, si le pilote italien est toujours positif au Covid-19.

Valentino Rossi ne sera pas au Motorland Aragon ce week-end, en raison d’un test positif au Covid-19 qui lui est arrivé jeudi après-midi. La probabilité qu’il soit également absent sur l’épreuve d’Aragon 2 (Grand Prix de Teruel), la semaine suivante, est élevée, en raison du temps que met le corps à guérir de la maladie et donner un test négatif. Le nonuple champion du monde ne l’a d’ailleurs pas caché : il s’attend à devoir déclarer forfait.

Un tel scénario conduirait l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP à procéder au remplacement de son pilote. Qui mettre sur la M1 ? Un homme, pilote d’essai Yamaha et candidat logique au poste, est en pole position : Jorge Lorenzo.

Il est habituel que les essayeurs soient appelés par les constructeurs pour effectuer des remplacements quand les pilotes titulaires sont forfaits. Michele Pirro a par exemple assuré les arrières de Ducati à Spielberg cette année, sur la Desmosedici GP20 de Francesco Bagnaia (fracture du tibia). Chez Honda, Stefan Bradl est assis sur la Honda RC213V de Marc Marquez (fracture de l’humérus) depuis Brno. La saison 2020 entière a été offerte à Bradley Smith du fait de l’absence d’Andrea Iannone (suspendu pour dopage) dans l’Aprilia Racing Team Gresini.

Prendre Jorge Lorenzo pour remplacer Valentino Rossi serait d’autant plus utile que cela lui permettrait d’accumuler des kilomètres et des données sur la YZR-M1, dont il n’a encore jamais piloté la version 2020. C’est censé être son rôle principal cette année.

Le Majorquin connaît bien la piste d’Aragon, et est d’ailleurs le seul pilote Yamaha à y avoir gagné (2014 puis 2015). Il devait disputer le Grand Prix de Catalogne cette saison, avant que la Dorna n’interdise les invitations de pilotes à cause de l’épidémie de Covid-19.

De l’autre côté de la balance, on souligne que Jorge Lorenzo a repris la moto seulement la semaine dernière, au test de Portimao, après huit mois d’arrêt. Ses temps au Portugal témoignaient d’ailleurs d’un besoin de retrouver du rythme et de boucler des tours ; il a terminé dernier du test, à plus de trois secondes d’Aleix Espargaro et deux secondes de Bradley Smith. Vous répondrez à cela que c’est une raison de plus pour le mettre sur un Grand Prix, car c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Et vous avez sans doute raison.

Et si ce n’était pas Jorge Lorenzo, qui donc ?

Les deux autres pilotes d’essais Yamaha sont Katsuyuki Nakasuga et Kohta Nozane, mais cela semble très compliqué à envisager. D’une part, parce que les mêmes arguments – le manque de roulage, mais surtout de compétitivité face au reste du plateau MotoGP – peuvent leur être appliqués. D’autre part, parce qu’ils sont au Japon et que les restrictions de déplacement rendent difficile une venue ‘express’ en Aragon.

Il faut dès lors se tourner vers les pilotes Yamaha en Superbike. Michael van der Mark a disputé deux Grands Prix sur la M1 en 2017, et a donc une (petite) expérience du MotoGP. Ce qui pourrait le freiner ? Il a signé chez BMW et disputee ce week-end sa dernière course WSBK avec Yamaha, à Estoril. Son coéquipier Toprak Razgatlioglu est une autre option, mais le Turc de 24 ans n’a encore jamais roulé en catégorie reine.

Arrive alors un autre nom sur la table, et l’idée fait forcément rêver les fans français : Loris Baz. Le tricolore, actuellement sur une Yamaha YZF-R1 via l’équipe Ten Kate Racing, est en pleine forme, ainsi qu’en témoignent ses dernières performances à Magny-Cours (2e/6e/2e). Il sait aussi à quoi s’attendre, puisqu’il a disputé trois saisons en MotoGP de 2015 à 2017. Bon, les chances sont sans doute infimes. Mais Loris Baz en MotoGP sur la moto de Valentino Rossi, avouez que ça aurait de la g**ule !

Championnat MotoGP après Le Mans : 1. Quartararo 115 pts, 2. Mir 105 (-10), 3. Dovizioso 97 (-18), 4. Viñales 96 (-19), 5. Nakagami 81 (-34)… Classement complet ici

Rossi positif au Covid-19 : « J’aimerais être optimiste mais je m’attends à aussi rater la deuxième course d’Aragon »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] pour le remplacer. Jorge Lorenzo serait naturellement le premier des candidats sur la liste (lire ici). Que le pilote d’essai d’une marque soit aussi celui « de réserve » est désormais […]