Lorenzo Fellon, 6e français en Moto3



Lorenzo Fellon représentera la France en Moto3 cette année, en tant que pilote SIC58 Squadra Corse. Cinq autres tricolores ont déjà participé au championnat du monde Moto3. Les voici.

Louis Rossi (2012)
Intégré au Racing Team Germany en 2012, lors de la création de la Moto3, Louis Rossi a été le premier français à remporter une course dans la catégorie, la même année. Et quelle course, puisqu’il s’agissait ni plus ni moins du Grand Prix de France, sur un circuit du Mans trempé par la pluie. Des conditions dantesques dans lesquelles le pilote Honda a excellé, lui qui connaissait les lieux comme sa poche puisqu’il est né au Mans.

Cette performance, additionnée à quelques autres bons résultats (4e à Barcelone, 5e à Assen), lui a permis d’attirer l’attention de l’équipe Tech3, qui lui a proposé un guidon en Moto2 dès 2013. Louis Rossi n’est donc resté qu’un an en Moto3.

Alan Techer (2012-2013)
Troisième de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2011, Alan Techer est entré en championnat du monde Moto3 l’année d’après par l’entremise du team français Technomag-CIP-TSR. Il a passé deux ans sur la Honda, avec pour meilleur résultat une 8e place au Grand Prix de France 2012.

Alexis Masbou (2012-2016)
Arrivé sur la scène internationale en 2005, à l’époque des 125cc, Alexis Masbou a été l’un des grands bénéficiaires du lancement de la Moto3. Cela lui a permis de disposer d’une machine plus compétitive que lors de ses années 2-temps, et la catégorie lui allait tout simplement mieux. En terminant 5e à Jerez (Espagne), l’Albigeois a égalé son meilleur résultat en carrière dès sa 2e course. Mais cela ne s’est pas arrêté là.

Régulièrement dans le bon groupe, Alexis Masbou décroche son premier podium au Sachsenring (Allemagne), en 2014. Deux ans plus tard, il enlève sa première victoire à Brno (République-Tchèque), battant sur le fil des hommes comme Enea Bastianini, Alex Marquez ou Jack Miller. Il termine 2014 à la 6e place du championnat. Un deuxième succès vient ensuite en mars 2015 à Losail (Qatar).

Après plusieurs campagnes passées sur une Honda, Alexis Masbou tenta l’aventure Peugeot en 2016, mais le déficit de performance de la machine l’empêcha de rentrer dans les points. L’équipe Peugeot MC Saxoprint décida de se séparer de lui à la mi-saison, ce qui mit fin à sa carrière en Moto3.

Jules Danilo (2014-2017)
Pigiste à quelques reprises en 2013, Jules Danilo devint titulaire du championnat du monde en 2014, grâce notamment à quelques bonnes prestations en championnat d’Espagne (CEV). D’abord crédité d’une Mahindra, il prit ensuite possession de la Honda du team Ongetta-Rivacold, avec laquelle il roula de 2015 à 2017. À son actif figurent plusieurs résultats dans le top-10, dont une 5e place à Assen, en 2017.

Fabio Quartararo (2015-2016)
Petit prodige du CEV Moto3, dont il est double-champion (2013-2014), Fabio Quartararo est entré en mondial en 2015 avec le prestigieux Team Estrella Galicia 0,0. Ses débuts furent tonitruants : bagarre pour la victoire dès sa première course, à Losail (Qatar) ; premier podium lors de son deuxième départ, à Austin ; première pole à sa quatrième qualification, à Jerez (Espagne). Impressionnant, le Niçois fut stoppé par une blessure à Misano (Italie), en septembre. Les forfaits gâchèrent sa fin de campagne, mais il termina quand même 10e du championnat.

Transféré chez Leopard Racing, où il passa de Honda à KTM, El Diablo connu une saison compliquée et sans podium. Annoncé comme un candidat au titre, il ne termina que 13e. Mais le devoir l’appelait déjà ailleurs, plus haut, en Moto2, et il quitta la Moto3 à la fin de la saison 2016.

À ces noms s’ajoutent ceux de deux pilotes qui ont déjà roulé en mondial Moto3, mais à une seule reprise. Le premier, Christophe Arciero, a bénéficié d’un wild-card au Grand Prix de France 2013 (26e) ; le second, Enzo Boulom, a participé à trois épreuves en 2016, à Jerez (Espagne, où il obtint son meilleur résultat en finissant 22e), au Mans (France) et à Valence (Espagne).

Lorenzo Fellon sera donc en 2021 le huitième pilote français à disputer un Grand Prix Moto3, et le sixième à participer au championnat du monde en tant que titulaire. Premier départ à Losail, au Qatar, le dimanche 28 mars.

La France en Moto3, c’est :
– 232 départs (Danilo x76, Masbou x72, Techer x32, Quartararo x31, Rossi x17, Boulom x3, Arciero x1)
– 3 victoires (Masbou x2, Rossi x1)
– 7 podiums (Masbou x4, Quartararo x2, Rossi x1)
– 3 poles (Quartararo x2, Masbou x1)
– 1 meilleur tour en course (Masbou x1)
– 808 points marqués (Masbou x417, Quartararo x175, Danilo x101, Rossi x86, Techer x29)
– Meilleur classement général : 6e (Alexis Masbou en 2014)

MAJ-2020 : Les statistiques des pilotes français en GP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] #20 Lorenzo Fellon. La relève française est en marche. Initié au sport moto par son père, Laurent, Lorenzo Fellon a fait ses armes en Red Bull MotoGP Rookies Cup (5e en 2019) et FIM CEV Moto3 (11e en 2020). L’équipe italienne SIC58 Squadra Corse a décidé de miser sur lui en lui permettant de faire le grand saut en championnat du monde, avec un contrat de deux ans à la clé. L’Avignonnais de 16 ans aura donc le temps de prendre ses marques. […]