Lorenzo Fellon : « J’ai besoin de temps »



Nouveau en championnat du monde, Lorenzo Fellon connaît « un début de saison compliqué » et prend ses marques « petit à petit ». Il compte sur le temps, le travail et l’aide d’une équipe SIC58 efficace pour aller de l’avant.

Disputer le Grand Prix moto de France est un souhait chéri par de nombreux pilotes tricolores. Ce sera bientôt un souhait devenu réalité pour Lorenzo Fellon. À 16 ans, l’Avignonnais sera en piste au circuit Bugatti du Mans ce week-end, pour sa quatrième course en championnat du monde Moto3.

« Super heureux » de participer à ce premier Grand Prix de France, Lorenzo Fellon n’a pas d’autre objectif que celui de continuer son apprentissage. Ses débuts en mondial sont pour l’instant délicats en termes de résultats, avec des places de 19e (Qatar), 20e (Doha), 22e (Portugal) et 23e (Espagne) acquises depuis le coup d’envoi, fin mars.

« Le début de saison a été un peu compliqué, j’ai besoin de temps et de travail pour me faire à la catégorie, au niveau, a-t-il expliqué pendant la visioconférence du Grand Prix, ce lundi. On n’a pas eu beaucoup de tests en début d’année à cause de l’épidémie, ce qui a aussi un peu joué sur le début de saison, mais je prends mes marques petit à petit. Je me sens de mieux en mieux dans le team. J’ai une équipe qui est super professionnelle, très concentré, qui a un objectif. Je suis super content d’être au sein de cette équipe et de pouvoir progresser avec eux », se réjouit le pilote SIC58 Squadra Corse.

Relancé sur les différences entre ses précédents championnats (Red Bull MotoGP Rookies Cup, CEV Moto3) et celui qu’il dispute, il détaille : « Il y a un peu moins de temps de roulage. Les week-ends sont beaucoup plus courts, il faut être de suite dans le rythme et c’est une chose avec laquelle j’ai eu un peu de mal au début. Le temps de roulage est réduit, on fait plus de tours de qualité que de tours en quantité. Je m’y fais petit à petit, poursuit-il. Et le niveau est beaucoup plus élevé, avec des pilotes très expérimentés. »

Comme souvent, le Grand Prix de France pourrait être perturbé par une météo capricieuse. Ce qui, chez les pilotes français en MotoGP, ferait les affaires de Johann Zarco et Ducati, à l’inverse de Fabio Quartararo et Yamaha. Et Lorenzo Fellon, est-il plutôt soleil ou pluie ? « J’aime bien les deux, répond-il. En début de saison, comme c’était un peu plus compliqué j’aurais bien aimé un peu de pluie, car ça nivelle un peu les performances, et pourquoi pas faire un petit résultat. Mais j’aime bien les deux. »

La fête de la moto

Vous aimez le travail de GP-Inside ? Aidez-nous à continuer en vous abonnant. Soutenez un média sérieux et passionné, lisez des articles, interviews & analyses exclusives, participez à nos concours et profitez d’un site 100 % sans publicité.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Titounet
4 mois il y a

La honte ! Le plus mauvais pilote français de tous les temps ! Merci papa !

gay dating sites for older men

Lorenzo Fellon : « J’ai besoin de temps » – GP Inside

1 mois il y a

keto stroganoff https://ketodietione.com/

1 mois il y a

gay dating uae https://gaychatus.com/

20 jours il y a

gay online dating site free https://gaychatgay.com/

20 jours il y a

gay bear dating free https://freegaychatnew.com/

13 jours il y a

gay dating, inland empire, ca https://gayonlinedating.net/

13 jours il y a

man hunt gay chat dating site https://gaydatinglosangeles.com/

13 jours il y a

korean gay dating https://gaydatingcanada.com/

13 jours il y a

gay speed dating boston ma https://gayedating.com/