Lorenzo ira chez Aprilia si Yamaha ne le veut plus



Jorge Lorenzo confirme avoir été approché par Aprilia pour rejoindre la marque en tant que pilote d’essai MotoGP, mais sa priorité est de continuer à le faire avec Yamaha. 

Voilà bientôt un an que Jorge Lorenzo a annoncé son départ du Repsol Honda Team, et avec lui de la catégorie MotoGP. Un an sans le Majorquin en championnat du monde, mais pas un mois sans qu’il ne fasse l’actualité : retour chez Yamaha en tant que pilote d’essai, test de Sepang, inscription (finalement refusée à cause de l’épidémie de Covid-19) au Grand Prix de Catalogne, victoire à la course virtuelle de Silverstone, discussions avec Ducati pour revenir en 2021 (…) Les sujets n’ont pas manqué,

Les dernières rumeurs donnent Jorge Lorenzo un pied dehors de l’effectif Yamaha, après une année 2020 où il n’a quasiment pas été utilisé. Mais il pourrait rebondir chez Aprilia, qui cherche à l’enrôler comme pilote d’essai. Des rumeurs que le quintuple champion du monde vient de confirmer dans le journal espagnol As : oui, il veut rester pilote d’essai MotoGP en 2021, a une offre venant d’Aprilia mais attend de savoir la décision de Yamaha, avec qui il est sous contrat jusqu’à la fin de l’année.

« Je veux continuer comme pilote d’essai, et ma première option reste Yamaha, pour ce que j’ai gagné avec et parce que je me sens très bien avec la moto », commente-t-il avant d’ajouter qu’il y a « d’autres options ». « Oui, l’autre option est Aprilia », confirme-t-il quelques secondes plus tard.

Le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, lui a dit qu’il aura « prochainement » des nouvelles en provenance du Japon, au sujet du programme qu’ils vont mettre en place en 2021. Lui répète que sa priorité est de rester avec eux, « parce que l’équipe du présent a toujours la priorité dans tous les cas, et pour la commodité du fait de déjà connaître les gens, et pour ce que j’ai obtenu avec eux dans le passé. Parce que Yamaha est la seule marque avec laquelle j’ai été champion en MotoGP, et la M1 a toujours été une moto naturelle pour moi ».

Jorge Lorenzo estime aussi que la non-prolongation de son contrat serait une perte pour Yamaha, parce qu’il leur sera « impossible de trouver un pilote qui s’adapte aussi naturellement au style que demande la Yamaha, et qui ait la même sensibilité pour détecter quelle est la direction correcte à prendre pour l’évolution de chaque pièce ».

Mais le Majorquin se doit d’avoir un plan B, et ce plan B est Aprilia.

De retour en MotoGP en 2015, la firme italienne n’a toujours pas trouvé le moyen de devenir une prétendante constante au top-10. Quelques bons résultats ont été obtenus par Alvaro Bautista et plus récemment Aleix Espargaro, mais le prototype RS-GP souffre encore d’un manque de performance par rapport aux motos rivales, sans parler de ses problèmes de fiabilité.

En ce sens, le recrutement de Jorge Lorenzo serait une belle opération, car arriverait un triple-champion du monde MotoGP qui a dans les bras l’expérience de 12 saisons passées en catégorie reine sur la Yamaha, la Ducati et la Honda. Lui aussi y trouverait son compte, comme il le détaille :

« Premièrement, j’ai commencé avec le Groupe Piaggio, parce que Derbi leur appartenait et je suis arrivé en mondial avec eux, en gagnant des courses. Ensuite je suis allé chez Aprilia et j’ai obtenu mes deux premiers titres, donc j’ai une histoire de vainqueur avec Aprilia et ce serait beau de boucler la boucle avec eux, si c’était le cas. C’est une option moins confortable parce que la M1 est plus naturelle pour moi, mais si cela leur permettait d’améliorer leur rendement, ce serait un mérite encore plus souligné, comme pour Pedrosa avec KTM. Ils l’ont écouté et on a pu voir les résultats. L’amélioration chez Yamaha ne se voit pas autant. En plus, je crois que cela pourrait aussi faire beaucoup de bien à Iannone s’ils lui permettent de rouler l’an prochain. Nous vivons tout deux à Lugano et je crois que je pourrais un peu être son guide ou coach. Je l’aiderais à aller plus vite. »

Le Majorquin précise aussi qu’il négociera dans son futur contrat la possibilité de participer à des Grands Prix en tant que wild-card. L’hypothèse de revoir Jorge Lorenzo sur une grille de départ MotoGP est bien toujours à l’ordre du jour.

« C’est presque arrivé » : Lorenzo conte ses négociations avec Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] a un plan B, qui est de rejoindre Aprilia Racing, mais attend les indications de Yamaha à qui il donne priorité. Et ce malgré une année 2020 où […]

[…] Lorenzo ira chez Aprilia si Yamaha ne le veut plus […]

[…] Aprilia depuis 2017, Aleix Espargaro se demande si la possible arrivée de Jorge Lorenzo en tant que pilote d’essai MotoGP pour la marque serait une bonne nouvelle. […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store