Lorenzo : L’arrivée de Zarco ne m’affecte pas



Y-a-t-il une relation entre le remplacement de Takaaki Nakagami par Johann Zarco et la situation de Jorge Lorenzo ? Le Majorquin assure ne ressentir aucune pression.

Quel sens donner à l’arrivée de Johann Zarco chez LCR Honda, en remplacement de Takaaki Nakagami (blessé) pour les trois derniers Grands Prix ? Plusieurs théories circulent, du test en vue d’un éventuel remplacement de Jorge Lorenzo en 2020, jusqu’à une stratégie de Honda pour mettre la pression au pilote espagnol et le pousser à obtenir de meilleurs résultats.

Avant le Grand Prix d’Australie, le patron du HRC, Yoshishige Nomura, a calmé les esprits et tenté de rassurer Jorge Lorenzo : « il ne doit pas s’inquiéter pour Zarco. Zarco est juste une bonne opportunité. Nakagami s’est blessé et nous n’avions pas d’autre option ; lui n’avait pas de moto, donc nous avons pu le faire et l’avons fait. »

Le pilote Repsol se montre aussi ferme et convaincu de la poursuite de son avenir chez Honda en 2020. L’idée que Johann Zarco soit là pour se tester sur la RC213V, avant un passage sous les couleurs officielles ? Il la rejette. « Cela ne va pas affecter dans le futur », insiste-t-il. « Comme je l’ai dit dernièrement, actuellement mon idée est de continuer l’année prochaine. »

Il va même jusqu’à féliciter Honda d’avoir récupéré le Français. « Ça a été une bonne décision pour chaque partie. Honda avait besoin d’un pilote à cause de la blessure de Nakagami, et Zarco une équipe pour disputer le plus de courses possibles. C’est logique. Ce sont les affaires de Cecchinello et de Honda. Je n’ai rien à rajouter, je ne suis pas impliqué là-dedans. »

Et même si Johann Zarco vient à le battre, il jure de ne pas se laisser décontenancer : « Nakagami et Cruchlow ont terminé devant moi sur presque toutes les courses, donc bon. Il aura une moto qui, théoriquement, est moins bonne (que la mienne), mais il se pourrait que ce soit une moto plus facile. Ce ne sera sans doute pas facile pour lui. Mais après 3 ou 4 courses sans rouler, il aura une énorme envie de se montrer et je suis sûr que ça va bien aller. Zarco est un pilote très rapide, il a prouvé qu’il peut faire des poles et lutter pour des victoires. S’il se sent bien et que la moto lui plaît, il ira très vite. »

En dépit de ses mauvais résultats, de ses difficultés à s’adapter à la Honda et de ses complications physiques, Jorge Lorenzo ne veut pas renoncer. Il espère que Honda va lui faire une moto plus à son style en 2020. Et disait, après le Grand Prix du Japon, avoir « commencé à prendre du plaisir ».

Classement MotoGP après Motegi (16/19) : 1. Marquez 350, 2. Dovizioso 231 (-119), 3. Rins 176 (-174), 4. Viñales 176 (-174), 5. Petrucci 169 (-181), 6. Quartararo 163 (-187), 7. Rossi 145 (-205), 8. Jack Miller 125 (-225), 9. Crutchlow 113 (-237), 10. Morbidelli 100 (-250)… Classement complet ici

Lorenzo rassuré et reconnaissant envers Honda

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Dude

Les journalistes français devraient arrêter de tenter de faire monter une sauce qui n’existe pas sur Zarco… Zarco était le seul pilote disponible. Point. LCR voulait Bradl, mais le HRC a refusé. LCR a donc logiquement pensé à Zarco et le HCR n’avait aucune raison de refuser ce choix qui arrange tout le monde. Zarco n’était donc même pas le premier choix. Tout ceci a été dit et redit, et même Zarco l’a dit lui-même, mais évidemment les journalistes n’en tiennent aucun compte pour pouvoir faire du buzz. C’est dommage, ça ruine leur crédibilité.

fred-bear

Tout le monde se ruine dans cette affaire, les journalistes (intéressant d’aller lire j l bernardelli de motoservices, un vrai bouffon) il a des plans a se faire sur les godasses, et hargneux en plus quand on lui avance des faits…..
Zarco ruine sa crédibilité à moins de faire 3 top 5 (improbable)
Et l’idiot de lorenzo fanfaronne depuis qu’il est confirmé 2020, alors que c’est une épave sur la piste.

Dude

Bernardelli est un guignol agressif qui censure ceux qui ont la mauvaise idée de lui opposer des faits, il est amusant avec ses « sources » anonymes du paddock qui se dégonflent systématiquement. Tu noteras toutefois qu’il n’a plus rien écrit depuis plusieurs jours, à mesure que la situation lui donnait tort… Zarco fait tous les mauvais choix. D’un côté, gros respect pour son intégrité, mais de l’autre, il s’est vu, ou se voit encore, trop beau.

oposum

Tout a fait d’accord.
On nous rabâche la meme discourt depuis plusieurs semaine.
on pourrait plutôt parler de la moto 2 et 3 pas de français !!.
aller vous avez un os a rogner