Lorenzo rassuré et reconnaissant envers Honda



La tension aurait-elle baissé d’un cran entre Jorge Lorenzo et Honda ? Le Majorquin a apprécié les commentaires du patron du HRC, Yoshishige Nomura.

Il y a quelques semaines, tout indiquait que l’aventure Honda allait se terminer plus tôt que prévu pour Jorge Lorenzo. Il était lourdement blessé, forfait, ne s’adaptait pas à la RC213V, égratignait la marque de commentaires négatifs quant au développement de la moto (…) et, comble du comble, sortait une rumeur l’annonçant en contact avec Ducati.

Depuis, les résultats ne se sont pas améliorés – Jorge Lorenzo a terminé 17e du dernier Grand Prix au Japon, à 40 secondes du vainqueur. En revanche, il n’a de cesse de répéter qu’il va continuer en 2020. Et ses sensations sur la Honda seraient meilleures (« J’ai commencé à prendre du plaisir sur la moto », a-t-il confié à l’arrivée de la course de Motegi).

Ce même week-end, le grand chef de Honda Racing Corporation, Yoshishige Nomura, a réaffirmé que « l’objectif est de donner une bonne moto à Jorge ». Y compris en 2020, car « du côté de Honda, nous voulons qu’il reste » (lire ici). Des propos que Jorge Lorenzo a lu et qu’il a apprécié.

« Sans aucun doute, ces mots me font du bien car ils auraient pu avoir un autre comportement. Parce que mes résultats sont vraiment mauvais pour un pilote officiel Honda », reconnaît-il à Marca. « Depuis le début, tous ceux qui dirigent ce projet ont été très compréhensifs et patients avec moi. J’entends parfaitement que c’est une situation difficile, qu’il est difficile d’être compréhensif et patient dans ce moment. Ils le sont et je ne sais pas comment les remercier de cette confiance, à la fois publique comme personnelle et privée. »

Quant à ses mauvais résultats, il insiste que « ça n’a jamais été pour un manque d’engagement, comme le montrent mes chutes ». Deux raisons sont, celui lui, la cause de ses soucis : les blessures et la Honda difficile à piloter« J’ai commencé en étant blessé et je n’ai jamais été à 100 % physiquement. Ensuite, peut-être que de toutes les motos pilotées, la Honda est la plus éloignée de mon style. Encore plus la moto de cette année, qui a des problèmes en entrée de virage. »

Et s’il compte rester en 2020, c’est bien parce qu’il espère qu’un autre type de moto va lui être confié. « Je ne sais pas s’il est possible de faire deux motos totalement distinctes, pour qu’une aille parfaitement à Marc et une parfaitement à moi. Mais si dans le futur il y a des progrès, que nous faisons une moto complète pour Marc, mais également plus facile pour que les autres pilotes puissent aspirer à se battre pour la victoire comme l’ont fait Yamaha et Ducati cette année, ce sera bien pour tout le monde. »

Classement MotoGP après Motegi (16/19) : 1. Marquez 350, 2. Dovizioso 231 (-119), 3. Rins 176 (-174), 4. Viñales 176 (-174), 5. Petrucci 169 (-181), 6. Quartararo 163 (-187), 7. Rossi 145 (-205), 8. Jack Miller 125 (-225), 9. Crutchlow 113 (-237), 10. Morbidelli 100 (-250)… Classement complet ici

Le patron du HRC : « Lorenzo n’a pas à s’inquiéter de Zarco »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Lorenzo rassuré et reconnaissant envers Honda […]