Lorenzo répond à Dovizioso : « Ça lui fait mal que j’ai été payé 12 fois plus que lui »



Andrea Dovizioso jaloux des résultats de Jorge Lorenzo ? C’est ce qu’avance le Majorquin, en réponse aux commentaires de son ancien coéquipier sur la nature tendue de leur relation.

Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso ne partiront pas en vacances ensemble cet hiver.

Les deux hommes se sont suivis tout au long de leur carrière, luttant l’un contre l’autre en 125cc (2002 à 2004), 250cc (2005 à 2007) puis MotoGP (2008 à 2019). Adversaires en piste, ils ont aussi porté les mêmes couleurs lors des saisons 2017-2018, quand le Majorquin a rejoint l’Italien dans l’équipe officielle Ducati. Leur rivalité s’est exprimé sur les circuits, tout au long de ces années, mais aussi dans les micros qui leur étaient tendus en-dehors des Grands Prix.

Récemment interrogé par la télévision espagnole DAZN, Andrea Dovizioso a été invité à commenter sa relation avec Jorge Lorenzo. Et n’y est pas allé avec la langue de bois : « Il continue à ne pas m’apprécier, c’est certain, estimait-il. Parce que dès qu’il le peut, il m’attaque dans les interviews, et je n’ai pas été en mesure de comprendre si c’est parce qu’il n’a pas pu assimiler que pendant deux ans, il a toujours été derrière avec la même moto que moi, ou quelque chose d’autre. En ayant gagné autant de championnats, il devrait passer par-dessus ces choses là, mais je note qu’il y a quelque chose qui le dérange et je n’arrive pas à comprendre son état d’esprit, un peu particulier. »

Le pilote majorquin serait donc vexé que son rival italien ait terminé devant lui quand ils étaient coéquipiers chez Ducati, en 2017 et 2018 (Andrea Dovizioso a fini vice-champion, Jorge Lorenzo s’est classé 7e puis 8e).

Non, rétorque Jorge Lorenzo.

Comme il a pris l’habitude de le faire, le quintuple champion du monde est passé par les réseaux sociaux pour répondre à son ancien partenaire de box, au détour d’une question posée par un utilisateur sur Instagram. D’après lui, Andrea Dovizioso l’envie depuis l’époque de la 250cc, quand Jorge Lorenzo l’a battu pour le titre (2006-2007). Ça a ensuite continué en MotoGP, puisque le Majorquin a été sacré trois fois. Et d’après lui, il a commencé à lui faire de l’ombre chez Ducati quand il s’est mis à gagner, en 2018. Et aurait continué à le faire s’il était resté.

Voici l’intégralité de sa réponse :

« Nous savons tous les deux que ça ne vient pas de l’époque Ducati. Il a de la jalousie envers moi depuis la 250cc, mais je voulais donner une chance à notre relation. Durant ma première saison chez Ducati, je me souviens être allé le féliciter sur le podium, et ses seules réponses étaient des déclarations négatives à mon égard, demandant si mes méthodes d’entraînement étaient adéquates après un mauvais résultat, ou même après une chute fortuite due à une panne mécanique. »

« Je comprends que ça lui ait fait mal que Ducati ait décidé de parier sur un champion et le payer 12 fois plus que lui, mais la réalité est que je l’ai battu en 250cc, sur 9 années de MotoGP dont celle où nous étions tous les deux sur une Yamaha, et lors de ma deuxième année (sur Ducati), une fois que j’avais la moto à mon goût, j’ai aussi pu le battre régulièrement et me mettre devant lui au championnat. Malheureusement, une blessure a stoppé mon processus de progression chez Ducati.

« Alors ‘cher’ Andrea, tu sais bien, et le monde aussi, que ce n’est pas que je ne t’apprécie pas parce que tu m’as battu lors de ma première année d’adaptation chez Ducati, ça c’était quelque chose de normal, comme je t’aurais battu sur le reste des années en restant chez Ducati. Joyeux noël ! »

« Avec le recul », Dall’Igna aurait gardé Lorenzo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] deux ans, il a toujours été derrière avec la même moto que moi, ou quelque chose d’autre », lançait […]