Lorenzo serait activement recherché par une société de recouvrement de créances



Jorge Lorenzo connait une période noire au regard de l’actuelle blessure qui l’affecte, le faisant se porter pale lors des deux dernières courses avant la trêve estivale. Mais de souffrance en déboire, on apprend que le Majorquin serait activement recherché par une société de recouvrement à qui il devrait une rondelette somme…

Le pilote Honda Repsol a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il s’était remis à pied d’oeuvre, ayant repris activement l’entrainement en vue de revenir le plus vite possible sur la piste. Le temps est ainsi à la convalescence, au repos salvateur et régénérateur.

Les informations suivantes sont tirées de la presse espagnole dont nous nous faisons le relais. N’étant pas experts judiciaires nous attendons la suite des évènements avant de porter tout jugement :

On apprend ainsi par le biais du site Web eltaquigrafo.com, un site espagnol qui traite principalement de procédures judiciaires que Lorenzo ferait l’objet d’un signalement par une agence de recouvrement The Office SCP, pour non-respect d’obligations contractuelles. Cela ferait suite à une affaire qui remonte en 2014.

Jorge Lorenzo aurait ainsi sollicité l’aide de cette société de recouvrement pour aller récupérer 12 millions d’euros qu’il aurait prêté à des collaborateurs peu scrupuleux qui en auraient profité pour détourner le magot, à des fins non connues. A l’époque, la société avec laquelle s’était lié le pilote Honda, avait demandé à être réglée à hauteur de 25% du montant dû, soit 4 millions d’euros. Au final, la société de recouvrement affirme n’avoir perçu que 60 000 dollars. D’où l’ouverture de la procédure judiciaire.

A ce jour,  les autorités judiciaires  en charge du suivi de ce dossier ô combien sensible ne sont pas parvenues à notifier à Jorge Lorenzo l’objet des poursuites engagées à son encontre, ce dernier étant introuvable. Quatre tentatives auraient déjà eu lieu dont une dans le paddock du Grand Prix de Jerez, en vain. Enfin, la société de recouvrement de créances semble avoir émis de sérieux doutes sur la provenance des sommes recouvrées qui, selon elle, proviendraient de paradis fiscaux.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Spec

Là, on est clairement dans le « people »…non?On s’en fout un peu des déboires financiers de LORENZO…Vas-y Jorget…

Patricia

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles