Luca Marini : « Pas la peine d’aller en MotoGP juste pour dire qu’on y est »



Même si courir en MotoGP est son rêve, Luca Marini ne veut pas se presser et y aller absolument en 2021, mais plutôt attendre « la bonne opportunité ».

Luca Marini vit une saison 2019 difficile. Alors qu’il était la révélation de la deuxième moitié du championnat 2018 (5 podiums lors des 10 dernières courses), il n’est pas parvenu à confirmer cette année. La faute à une condition physique diminuée lors des premières semaines, une adaptation difficile à la Triumph et aux nouveaux pneus… mais aussi à la concurrence, dans une catégorie plus serrée que jamais – 37 points d’écart entre le 2e (Thomas Lüthi) et le 8e (Luca Marini).

Pour 2020, l’Italien est annoncé sur le départ du Sky Racing Team VR46. Il aurait l’opportunité de rejoindre le team malaisien Petronas Sprinta Racing. Stratégiquement la place est excellente, car Petronas dispose d’une équipe en MotoGP et compte créer un lien pour y faire grimper ses talents de la Moto2. De là à dire qu’il serait probable de voir Luca Marini sur la Yamaha M1 en 2021 ?

Lui veut évidemment rejoindre la catégorie reine, mais il lui faudra d’abord obtenir les résultats. « Cela dépend de la fin de cette saison et du début de la prochaine, dit-il à Motosan. Si je gagne toutes les courses, oui (rires). Il nous faudra voir. » Surtout, il veut le faire sur une moto compétitive . « En MotoGP il faut y aller si tu as la bonne opportunité. Ce n’est pas la peine d’aller en MotoGP juste pour dire que tu y es. »

Luca Marini : « Ne pas me précipiter »

En attendant, il reste 8 Grands Prix à disputer en 2019. Ce sont 200 points à marquer, et Luca Marini en a 80 de retard sur Alex Marquez. Autant dire qu’en étant réaliste, il lui faudra plutôt jouer la 2e place (37 points à reprendre à Thomas Lüthi). Mais le demi-frère de Valentino Rossi ne renonce pas : « Je sais que c’est difficile, mais plutôt que de jouer la 2e place, c’est mieux d’essayer de gagner le championnat. Si je fais 4e au lieu de 2e, il faudra avoir de la patience. L’important est de travailler et lutter jusqu’au bout. Parce que tant que les mathématiques ne diront pas que ce n’est plus possible, je continuerai à y croire. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

Invitаtiоn à un Sex Club Ргivé –> http://www.kisstok.com

Katie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

[…] Luca Marini : « Pas la peine d’aller en MotoGP juste pour dire qu’on y est » […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store