Lüthi veut se battre pour le titre



Vainqueur du Grand Prix des Amériques, Thomas Lüthi est de retour aux affaires. Et entend bien décrocher le titre mondial Moto2, qui lui a échappé à plusieurs reprises.

C’est une évidence : quand on a passé 8 saisons en Moto2, qu’on en a été double-vice champion du monde, qu’on a effectué une année en MotoGP et qu’on revient en Moto2 dans une très bonne équipe, l’objectif ne peut être que la victoire.

Restait à voir si pour Lüthi, le retour dans la catégorie intermédiaire allait bien se passer. Et les premières courses l’ont confirmé, avec un podium au Qatar et une victoire au Texas. Alors « bien sûr, notre objectif est de se battre pour le titre », confie le Suisse sur Speedweek. Même si « il y a beaucoup de pilotes qui ont des chances ». Car entre Alex Marquez, Brad Binder, Lorenzo Baldassarri, Luca Marini, Marcel Schrötter (…), les candidats sont effectivement nombreux.

Pour 2019, Lüthi a remis les choses à plat. Il a désormais à ses côtés Michael Thier, ex-technicien de Kalex, comme chef d’équipe. Et s’entraîne avec Alvaro Molina, ancien pilote espagnol de vitesse. Tout fonctionne bien.

Le futur ? Son contrat avec Dynavolt Intact GP est de 2 années, et il ne veut pas penser à autre chose. Ni à un retour en MotoGP. « Pour le moment, je n’ai que la Moto2 dans la tête et je me concentre sur la saison en cours. Nous voulons vraiment travailler avec Intact pendant deux ans, construire quelque chose. J’ai de grands objectifs. »

Le soulagement de Lüthi, de retour à la victoire

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Adriano

Je viens de me rendre compte d’un truc. Sauf erreur de ma part, un titre de Tom Lüthi serait un record historique: il deviendrait le premier pilote à gagner deux titres à 14 ans d’écart (qui plus est, sans titres entre les deux)! Il battrait Rossi qui a gagné des titres à 12 ans d’écart.