Magny-Cours, SBK (1) : Razgatlioglu taille patron



Toprak Razgatlioglu était trop fort pour Jonathan Rea. Vainqueur de la première manche à Magny-Cours, il s’empare seul des rênes du championnat du monde Superbike. Lointain douzième, Scott Redding perd gros dans la course au titre.

Le circuit de Magny-Cours n’est pas le favori de Toprak Razgatlioglu pour rien. La Nièvre a vu la première victoire en WorldSBK du Turc en 2019, à l’époque où il courrait sur une Kawasaki. Deux ans plus tard, le voilà à nouveau sur la plus haute marche du podium, cette fois au guidon d’une Yamaha.

Nouveau recordman de la piste en Superpole, Jonathan Rea a pourtant tenté de contrecarrer les plans de son adversaire. Doublé au premier freinage, le pilote Kawasaki a quasi-immédiatement répliqué au virage 5, reprenant la tête et même quelques dixièmes d’avance. Mais il n’aura fallu que quatre tours à Toprak Razgatlioglu pour recoller et réaliser le dépassement – déjà – décisif, au même endroit où il s’était fait piéger quelques minutes plus tôt.

Dans sa roue en première partie de manche, Jonathan Rea a finalement lâché prise aux environs de la mi-course, laissant son rival foncer vers sa septième victoire de l’année. Un succès acquis avec 4,4 secondes d’avance sur la ligne, et plus de 10 par rapport au troisième, Andrea Locatelli. Le rookie offre un nouveau double-podium à Yamaha, profitant de la chute d’Alex Lowes dans les derniers tours.

Au pied du podium, Michael Ruben Rinaldi fait office de meilleur pilote Ducati après la contre-performance de son partenaire de box, Scott Redding. Le Britannique est tombé alors qu’il se battait pour entrer dans le top-10, sauve les unités de la douzième place mais signe la mauvaise opération du jour dans la course au titre.

Son futur coéquipier Michael van der Mark ferme la marche du top-5 pour BMW, tandis qu’Alvaro Bautista égale son deuxième meilleur résultat de la saison au sixième rang. Chaz Davies remporte la lutte pour la septième place pour 60 millièmes devant le débutant Axel Bassani, ce qui le classe comme meilleur pilote indépendant de la course.

Forfait après sa chute en Superpole, Lucas Mahias a laissé à Christophe Ponsson le soin de représenter seul la France à domicile. Et le pilote Gil Motor Sport a fait le travail en terminant treizième, grâce notamment à un dépassement dans le dernier tour sur Tito Rabat. Il signe là son meilleur résultat de l’année, deux semaines après un week-end déjà positif en Navarre.

La victoire de Toprak Razgatlioglu le place seul en tête du championnat du monde, 5 points devant Jonathan Rea. Les deux hommes ont fait le trou par rapport à Scott Redding, maintenant relégué 59 longueurs derrière. Le pilote Ducati n’est pas encore éliminé de la course au titre, mais ça s’annonce extrêmement compliqué. En pleine ascension ces dernières semaines, Andrea Locatelli n’est plus qu’à 2 points de la quatrième place d’Alex Lowes. La suite dimanche avec le sprint (course Superpole) à 11h.

WorldSBK Magny-Cours – 1e manche Superbike :

Championnat WorldSBK après Magny-Cours (1e manche) : 1. Toprak Razgatlioglu 336, 2. Jonathan Rea 331 (-5), 3. Scott Redding 277 (-59), 4. Alex Lowes 169 (-167), 5. Andrea Locatelli 167 (-169)…

✪ Cet article vous a intéressé ? Offrez-nous la possibilité d’en écrire des centaines d’autres en devenant Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (intégralité du contenu, concours-cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe et participez au financement d’un média moto à votre serviceDevenir Premium

Le plan qui peut porter Razgatlioglu en MotoGP en 2023

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments