Magny-Cours, SBK (2) : Toprak, premier triplé



Toprak Razgatlioglu est bien le roi de Magny-Cours. Le Turc a remporté la dernière manche du week-end, face à un Jonathan Rea combatif mais impuissant. Il signe le premier triplé de sa carrière et repart de France seul leader du championnat du monde Superbike.

Et 1, et 2, et ça fait 3-0 pour Toprak Razgatlioglu face à Jonathan Rea. Le sextuple champion du monde aura tout tenté pour terrasser son adversaire, plus à l’aise que jamais sur son circuit fétiche. Mais Magny-Cours est la terre promise du jeune turc, invaincu sur l’ensemble du week-end.

Battu en première manche, samedi, puis au sprint du dimanche matin, Jonathan Rea a décidé de s’équiper du pneu de développement pour cette dernière course, espérant que cette nouvelle arme lui permettrait de faire la différence. Parti aux trousses de Toprak Razgatlioglu, il l’a attaqué dès les premiers kilomètres, puis résisté pour dominer les premiers tours.

Samedi, le Turc avait tardé 4 boucles avant de porter un dépassement décisif sur son rival britannique. Il lui en aura fallu deux fois plus, ce dimanche. Le changement de leader s’est opéré à 13 tours de l’arrivée, avec un Toprak Razgatlioglu toujours plus incisif au virage 5.

Décidé à ne pas lâcher, Jonathan Rea s’est employé à le suivre, et même lui reprendre les commandes le temps d’un instant. Mais son adversaire était trop fort. Le pilote Kawasaki a finalement lâché prise à 5 tours de l’arrivée, après une petite perte de l’avant lui indiquant que la limite avait été atteinte.

Vainqueur des trois manches du week-end, Toprak Razgatlioglu devient le troisième pilote de l’histoire à signer un triplé, après Alvaro Bautista et Jonathan Rea. Ce-dernier boucle une épreuve de Magny-Cours où il a enchaîné les places de deuxième, tandis que Scott Redding sauve l’honneur de Ducati en décrochant un podium. Le rookie Andrea Locatelli et l’expérimenté Chaz Davies (meilleur pilote indépendant) complètent le top-5, profitant de la chute d’Alex Lowes.

Meilleur représentant du HRC en France, Alvaro Bautista (sixième) échoue à 7 dixièmes de ce top-5, mais met derrière lui la Ducati officielle de Michael Ruben Rinaldi, dont il sera le coéquipier en 2022. Michael van der Mark insère la première BMW au huitième rang, à l’issue d’une course où il a réalisé l’un des sauvetages de l’année – l’avant qui plonge en pleine ligne droite des stands après un contact avec Andrea Locatelli.

En progrès ces dernières semaines, le Français Christophe Ponsson conclut la journée à une superbe douzième place, après avoir remporté son duel face à son compatriote Lucas Mahias (treizième), le Japonais Kohta Nozane (quatorzième) et l’ancien pilote MotoGP Tito Rabat (quinzième).

Arrivé à Magny-Cours à égalité avec Jonathan Rea, Toprak Razgatlioglu repart de la Nièvre 13 points devant lui. La lutte pour le titre ne devrait plus concerner que ses deux hommes, car Scott Redding a perdu gros ce week-end. Toujours troisième, le pilote Ducati est maintenant à 75 longueurs.

WorldSBK Magny-Cours – 2e manche Superbike :

Championnat WorldSBK après Magny-Cours (2e manche) : 1. Toprak Razgatlioglu 373, 2. Jonathan Rea 360 (-13), 3. Scott Redding 298 (-75), 4. Andrea Locatelli 186 (-187), 5. Alex Lowes 176 (-197)…

La dernière grande question du mercato MotoGP 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Donk
21 jours il y a

Vous avez mis le classement du Supersport