Malaisie, Zarco (chute) : « J’attaquais Miller et Mir est arrivé en perdition »



Fauché par Joan Mir alors qu’il était dans le top-10, Johann Zarco retient « énormément d’éléments positifs », comme il l’a expliqué sur Canal+. Il estime avoir « passé un cap » ce week-end.

Le deuxième Grand Prix de Johann Zarco sur la Honda RC213V aurait pu donner lieu à un très bon résultat : le Français été 9e, à la lutte avec Jack Miller pour la 8e place après s’être défait de la Ducati officielle de Danilo Petrucci. Tout allait bien, d’autant plus qu’il avait devancé de bout en bout son coéquipier Cal Crutchlow, finalement tombé.

Malheureusement, il a été accroché par Joan Mir à 4 tours de l’arrivée. La fin d’un week-end positif à Sepang, où on l’a vu entrer en Q2, se qualifier 9e et retrouver de la compétitivité.

La course : « J’ai passé un cap et je commence à revenir dans le rythme des bons pilotes. Je sens que je n’arrive pas encore à tout faire bien avec cette moto. Avec un peu plus d’aisance, j’aurais pu lutter avec Fabio et pas avec Jack. Jack aime bien se battre donc on s’est fait de beaux dépassements, malheureusement quand j’étais en train de le doubler Mir est arrivé un peu en perdition… Ça arrive.

L’important c’est que j’ai fait une bonne course. Je pense que j’avais Jack à ma main, donc ça aurait fait une belle position finale. Je suis encore un peu limite, il faut prendre mes marques, que l’équipe s’habitue à toutes mes sensations et que moi je les développe. »

La suite : « Donner toute l’énergie possible. Là j’ai pu me rendre compte, et je suis content d’avoir pris de grosses décisions cette année. J’étais en train de perdre le rythme des bons pilotes, là je le retrouve. Ce n’est pas facile à reprendre car ça nécessite à chaque fois de se sortir les tripes, de se faire mal, mais c’est ça le haut-niveau. C’était aussi ça avec Yamaha. Une fois que j’aurai pris ce rythme, j’aurai peut-être un peu plus de contrôle. Si on veut se bagarrer devant, il faut toujours se donner au max. »

Résultats complets de la course, cliquez ici

Malaisie, Zarco (Q2) : « Objectif accompli ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

7
Poster un Commentaire

7 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Ned

Mir prends Rins comme modèle !?Dommage car johann avait fait de bons essais , une belle course ( devant Crutchlow …)
Contrairement à tous ses détracteurs , pour sa deuxième pige sur la Honda je dis bravo . 🇨🇵

Pascoual

Hiver ou été 9e, mon coeur balance !

Jean Naiplus

Je ne pensais pas que JZ allait tenir ce rythme devant CC et devant les 2 ktm officiels, dommage.

[…] progrès sont là, mais est convaincu qu’avec plus de temps, il pourra faire beaucoup mieux (lire ici). Le problème, c’est que le temps est justement ce qui lui manque. Officiellement, il ne lui […]

[…] Malaisie, Zarco (chute) : « J’attaquais Miller et Mir est arrivé en perdition » […]

[…] Malaisie, Zarco (chute) : « J’attaquais Miller et Mir est arrivé en perdition » […]

[…] Une semaine plus tard, un autre visage a été affiché en Malaisie. Le Français est directement entré en Q2 – contrairement à son coéquipier Cal Crutchlow, passé par la Q1 –, s’est qualifié 9e et occupait la même place en course, avant de se faire percuter par Joan Mir. […]