Mandalika : Épatant Jules Cluzel



Jules Cluzel entre dans la trêve hivernale de la meilleure des façons : en ayant remporté la dernière manche de la saison de Supersport, à Mandalika. Un succès obtenu à l’issue d’une remontée depuis la treizième place de la grille.

Jules Cluzel finit 2021 en trombe. Vainqueur de trois manches à Portimao puis San Juan Villicum, en octobre, le Français a conclu sa campagne sur un quatrième et dernier succès, à Mandalika, ce dimanche. Et si chaque victoire a sa petite histoire, celle décrochée en Indonésie aura certainement sa place parmi les plus belles de sa carrière à raconter. Il a en effet dû effacer pas moins de 12 pilotes pour faire son chemin vers la plus haute marche du podium.

Treizième sur la grille, Jules Cluzel s’est porté vers l’avant dès les premiers mètres, terminant le premier tour au huitième rang, puis le troisième à la sixième place. Il a ensuite fallu livrer une guerre de chronos pour revenir sur les hommes de tête, parmi lesquels son ancien coéquipier Federico Caricasulo, le champion du monde Dominique Aegerter, le vainqueur de la première manche Raffaele de Rosa, la MV Agusta de Niki Tuuli et la Kawasaki de Can Öncü.

Déchaîné, le pilote du GMT94 a fait la remontée parfaite : il a comblé l’écart puis doublé ses adversaires un à un, jusqu’à s’emparer de la tête dans l’avant-dernier tour. Mais Dominique Aegerter n’avait pas dit son dernier mot, et a répliqué pour prendre les commandes à l’entame de la dernière boucle.

Tout s’est finalement joué dans le dernier enchaînement du circuit, un droite-gauche technique qui précède la ligne droite d’arrivée. Jules Cluzel l’aborde en tête, freine trop tard et s’écarte de la trajectoire. Dominique Aegerter passe mais sa ligne n’est pas non plus parfaite, et Federico Caricasulo en profite pour essayer de doubler en entrant dans le dernier gauche. Les deux hommes se battent, se gênent, et Jules Cluzel repique finalement sous leur nez pour l’emporter, à la manière de Miguel Oliveira au Grand Prix de Styrie 2020.

Le Français s’offre ainsi la 24e victoire de sa carrière, 4 dixièmes devant Niki Tuuli, opportuniste second après avoir lui aussi profité de la passe d’arme entre Dominique Aegerter (troisième) et Federico Caricasulo (quatrième). Au lendemain de son premier triomphe, Raffaele de Rosa complète le top-5 à moins de 2 secondes du vainqueur.

Jules Cluzel termine ainsi la quatrième place du championnat, à 7 points de la médaille de bronze de Manuel Gonzalez. Un résultat honorable au regard de ses deux forfaits, obtenu grâce à une fin de saison tonitruante. Tombé en course, Steven Odendaal était déjà assuré d’être vice-champion du monde derrière Dominique Aegerter, titré avec 94 points d’avance sur son dauphin.

WorldSSP Mandalika – 2e manche Supersport :

GP-Inside prépare 2022 ! ✪ Envie de vivre la prochaine saison avec des infos sérieuses, enrichies, passionnées et de qualité ? Donnez-nous les moyens de le faire en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe et aidez votre média moto à pouvoir continuer son travail. Devenir Premium

Toprak Razgatlioglu met fin à l’ère Jonathan Rea

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires